Actualités

La Charte Soja de France déployée dès la campagne 2018

Issu d'une filière non OGM, durable et locale et disposant de qualités protéiques exceptionnelles, le soja produit en France permet de satisfaire des marchés exigeants à forte valeur ajoutée, comme celui de l'alimentation humaine, ou celui des filières animales de qualité ancrées dans les territoires. Avec ses atouts agronomiques indéniables, le soja est en plein essor en France. Terres Univia, l'interprofession des huiles et protéines végétales, s'engage dans une démarche de structuration de la filière. L'ensemble des acteurs déploient, dès les semis 2018, la Charte Soja de France qui garantit un soja certifié d'origine France, non OGM, tracé et durable depuis la production jusqu'à la transformation de la graine. Ils se mobilisent pour un objectif ambitieux : cap sur les 250 000 hectares de soja en 2025 dont la moitié certifié Charte Soja de France.

Parfois méconnu par les consommateurs, le soja français a de nombreux atouts pour se démarquer. Pour gagner en compétitivité et sécuriser une production française de qualité, il est essentiel de valoriser ses spécificités, du champ au consommateur. Il permet de proposer des produits garantis sans OGM et d'en assurer une traçabilité totale en alimentation humaine et animale. Dans une nouvelle vidéo disponible surhttps://www.youtube.com/watch?v=FxNKBNOTxWw&t=2s, Terres Univia explique toutes les spécificités et les avantages de la filière Soja de France, en présentant les étapes de la production à la transformation et les valorisations de la graine. L'objectif est de faire connaitre la filière du soja français afin qu'elle se démarque et qu'on lui donne plus de valeur.

Si le soja est apprécié, c'est qu'il a de nombreuses qualités. Intégrer le soja dans les rotations présente de nombreux avantages environnementaux et permet d'obtenir des rendements plus stables. En tant que légumineuse, le soja est capable de fixer l'azote de l'air. Nul besoin d'engrais azoté pour le cultiver, ce qui permet d'améliorer fortement les bilans énergétiques et émissions de gaz à effet de serre des systèmes de cultures où il est présent. Le soja dispose également d'une bonne capacité à valoriser l'eau. Avec les variétés cultivées actuelles, il est peu sensible aux ravageurs et aux maladies et ne nécessite donc peu ou pas de protection insecticide ou fongicide en culture. Ses caractéristiques agronomiques font du soja une culture particulièrement bien adaptée à l'agriculture biologique. En France, près de 20% des surfaces de soja sont cultivées selon le mode biologique.

Webinaire ITERG le lundi 18 juin 2018

L’ITERG, Institut des corps gras, organise pour ses adhérents un webinaire intitulé "L’extraction des derniers lipides : état de l’art". Il sera animé par Patrick Carré, Responsable R&D d’Olead.

Les webinaires suivants auront lieu les :
- 20 septembre : Améliorer la performance opérationnelle globale de votre activité agro-alimentaire par la réalisation du diagnostic : Sobr’IAA (Fabrice Bosque)
- 28 septembre : Additifs dans l’industrie : une place pour les bioproduits (Carine Alfos)
- 12 décembre : Nouveautés autour de la gamme PRIC (Guillaume Chollet)

ITERG : renouvellement de l'agrément FOSFA

L’ITERG, Institut des corps gras, a obtenu le renouvellement de l’agrément FOSFA (Federation of Oils, Seeds and Fats Associations LTD) pour la période du 1er avril 2018 au 31 mars 2019.
FOSFA est un organisme international d'arbitrage et de délivrance de contrats spécialisé exclusivement dans le commerce mondial des graines oléagineuses, des huiles et des graisses avec 1 123 membres dans 90 pays. Ces membres comprennent les producteurs et les transformateurs, les expéditeurs et les négociants, les négociants, les courtiers et les agents, les surintendants, les analystes, les armateurs, les courtiers maritimes, les sociétés de stockage de réservoirs, les arbitres, les consultants, les avocats et autres.

14th GERLI Lipidomics meeting: September 30th-October 3rd, St Maximin-la-Sainte Baume, France

GERLI is pleased to announce the 14th GERLI Lipidomics meeting, which will be held at St Maximin-la-Sainte Baume, France, from September 30th to October 3rd, 2018. The scientific program of this year will be mostly dedicated to lipid droplets in all states Under the title “Biogenesis and Fate of Lipid Droplets”. GERLI would like to gather researchers from various areas with common interested for lipid droplets, their physical chemistry and metabolism, their association with diseases and various applications in biotechnology, pharmacology and nutrition.

The meeting sessions, accommodations and gala dinner will take place at Hôtel Le Couvent Royal, located in the very nice cloister of St Maximin’s basilica. Situated at the heart of the Provence area, at a short distance from Côte d’Azur / French Riviera, it is considered to be the most beautiful Provencal Gothic-style structure in southeast France. The organizers hope that this unique environment will stimulate scientific discussions and potential collaborations.

The 2018 GERLI meeting will also be a milestone in the history of our association since it was created 40 years ago and launched with a first meeting held at Toulouse in 1978. Do not miss the opportunity to celebrate the GERLI 40th birthday.

More informations on the meeting page on GERLI's new website.

Prochains webinaires ITERG

L’ITERG organise pour ses adhérents un webinaire le 29 mai 2018 sur la thématique : "L’insaponifiable des huiles : une source d’ingrédients actifs".
Il sera présenté par Florent Joffre, Responsable Développement Analytique et Formation à l’ITERG.

Vous êtes adhérent à l’ITERG ? Prenez date pour les autres webinaires proposés cette année :

  •  18 juin 2018 : L’extraction des derniers lipides : état de l’art (Patrick Carré/Olead)
  • 20 septembre 2018 : Améliorer la performance opérationnelle globale de votre activité agro-alimentaire par la réalisation du diagnostic : Sobr’IAA (Fabrice Bosque)
  • 28 septembre : Additifs dans l’industrie : une place pour les bioproduits (Carine Alfos)
  • 12 décembre 2018 : Nouveautés autour de la gamme PRIC (Guillaume Chollet)

Charte soja de France

La Charte Soja de France a été élaborée par Terres Univia, l'interprofession des huiles et protéines végétales, en étroite concertation avec ses organisations professionnelles membres ainsi qu'avec des opérateurs régionaux acteurs du développement du soja dans les territoires. Véritable démarche de certification en filière, cette Charte engage les producteurs de graines, les collecteurs et les premiers utilisateurs ou transformateurs de graines de soja. Les graines et les produits certifiés Charte Soja de France (boissons au soja, tourteaux, graines extrudées, etc.) apporteront aux utilisateurs et aux consommateurs l'assurance de filières de productions et de transformations du soja non OGM, locales, tracées et durables.

Dès les semis 2018, les premiers opérateurs pourront adhérer à ce schéma de certification avec en ligne de mire les premiers lots de graines et produits au soja certifiés avant la fin de l'année.

Pour plus d'informations sur les modalités d'adhésion à cette démarche et sur le schéma de certification, les opérateurs peuvent prendre contact avec leurs organisations professionnelles ou avec Terres Univia (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ).

La Charte Soja de France est disponible en ligne sur le site de Terres Univia (PDF, 1,8 Mo).

Les abeilles, des alliées pour nos cultures : protégeons-les !

Une note de 3 pages vient d’être rédigée par un groupe de travail DGAl (Direction générale de l’alimentation), APCA (Assemblée permanente des chambres d’agriculture), ITSAP-Institut de l’abeille (Institut technique et scientifique de l’apiculture et de la pollinisation), et soumise à la relecture du CNE(Comité national d’épidémiosurveillance dans le domaine végétal). Elle rappelle que, en butinant de fleur en fleur, les insectes pollinisateurs participent à la production de nombreuses cultures et contribuent aussi à la qualité des récoltes. À l’échelle mondiale, 80 % des plantes à fleurs se reproduisent grâce à ces insectes auxiliaires, en particulier aux abeilles. Or, les causes de dépérissement des abeilles sont multiples. La préservation de la santé du cheptel apicole implique la mise en place de bonnes pratiques au niveau de :

- la gestion des ressources alimentaires des abeilles ;

- la maîtrise des risques sanitaires du cheptel ;

- l’utilisation raisonnée des produits phytopharmaceutiques en protection des cultures.

Face à ces risques, les pouvoirs publics ont renforcé les études écotoxicologiques, la réglementation, ainsi que les contrôles sanitaires et phytosanitaires visant à protéger les insectes pollinisateurs.

Cette note vient rappeler les bonnes pratiques à respecter.

A télécharger sur le site de terre Inovia (PDF, 332 ko).

Développement des oléo-protéagineux en agriculture biologique : tous les acteurs mobilisés et des projets qui avancent

Organisées chaque année par Terres Inovia - l’institut technique des professionnels de la filière des huiles et protéines végétales et de la filière chanvre - et l’ITAB- l’institut technique de l'agriculture biologique – en partenariat avec les chambres d’agriculture, les rencontres Proléobio sont des moments clefs de réflexion pour le développement des cultures oléo-protéagineuses en agriculture biologique.

En 2018, plus de 130 personnes - représentants des chambres d’agriculture, groupements professionnels bio, organismes stockeurs, fabricants d’aliments du bétail, huiliers, fournisseurs de l’agriculture, chercheurs- sont venus échanger sur les dernières avancées techniques au cours de trois réunions organisées en mars à Agen (47), Etoile-sur-Rhône (26) et Thorigné d’Anjou (49).

Le bilan de ces trois sessions encourage les deux instituts à renforcer leur partenariat au plus près des acteurs locaux.

Le rapport d’activité 2017 de Terres Inovia

Le rapport d’activité de Terres Inovia rassemble les principaux résultats marquants pour 2017, une année importante dans la vie de l'institut, et remet en perspective l’ensemble des actions engagées par Terres Inovia et ses partenaires. 2017 aura été une année riche en évolutions pour Terres Inovia, marquant les premières concrétisations de l’impulsion donné par son conseil d’administration en 2016 en lançant un nouveau projet d’entreprise. Ce rapport d’activité décrit Terres Inovia par le prisme de ses 18 programmes, dont la structuration a été menée par l’ensemble de ses collaborateurs au fil de l’année, dans un cadre d’objectifs stratégiques définis conjointement avec le conseil d’administration.

Pour la première fois, figurent, aux côtés de toutes les actions techniques, les activités dites "supports", qui permettent à l’institut de fonctionner et qui connaissent elles aussi de profonds changements pour accompagner sa mutation. Sont présentés des travaux à tous les stades de maturité – activités de recherche émergentes, preuves de concept en cours, outils et techniques largement déployés – montrant la palette des contributions de Terres Inovia au continuum recherche-développement au sein du monde agricole et des filières oléoprotéagineuses en particulier. Les faits marquants ont aussi été choisis comme autant d’exemples de réponse aux objectifs fixés par notre conseil d’administration : indépendance au service des producteurs, réactivité, adaptation aux territoires, accompagnement des filières assurant des débouchés rémunérateurs, mise en œuvre d’approches à l’échelle du système de culture mobilisant les services écosystémiques...

A télécharger sur le site de Terres Inovia (PDF, 9,9 Mo).

Gerli : Appel à candidatures au prix de thèse 2018

Le Gerli, Groupe d’Étude et de Recherche en Lipidomique, fait appel à candidatures pour son prix de thèse.

Ce prix récompense un travail dans le domaine des lipides, réalisé dans un laboratoire français. La thèse aura été soutenue en 2017. Le montant du prix est de 1 500€ . Le prix de thèse décerné par le conseil scientifique du GERLI sera remis à l’occasion du congrès du GERLI de 2018, au cours duquel le ou la lauréat(e) exposera ses travaux.

Les candidats renseigneront le formulaire de candidature et déposeront leurs CV et liste de publications en format pdf  (avant le 30 avril 2018) sur le site :

http://pre.gerli.com/prix/prix-de-these-du-gerli/

Les candidats enverront un exemplaire imprimé de la thèse avec les rapports d’évaluation de cette thèse (rapports de pré-soutenance) à :

Hubert Schaller
Secrétariat du GERLI
Institut de Biologie Moléculaire des Plantes (IBMP-CNRS)
12, rue du Général Zimmer
F-67084 Strasbourg Cedex