Instructions aux auteurs

Ces instructions suivent le guide publié par l'Association Européenne des Editeurs Scientifiques (EASE) et peuvent être consultées pour plus de détails sur le web :
http://www.ease.org.uk/publications/author-guidelines

Soumission par voie dématérialisée

Les manuscrits doivent être soumis via internet à l'adresse suivante : http://www.editorialmanager.com/ocl

Les auteurs peuvent soumettre leurs textes ainsi que l'ensemble des fichiers associés au bureau éditorial via le web et suivre les étapes du processus éditorial. Une notification par courrier électronique sera envoyé aux auteurs à chaque étape du processus.

Politique éthique de soumission

OCL Journal ne prendra en considération que des articles approuvés par tous les co-auteurs, qui n'ont jamais été publiés auparavant et qui ne sont pas en cours de publication sur un autre support. Les auteurs peuvent se référer au “Committee on Publishing Ethics (COPE)” pour tous les aspects éthiques de la publication : http://publicationethics.org/

Le non-respect de ces règles aura les conséquences suivantes : rejet définitif et immédiat de l'article, information auprès des bureaux éditoriaux des revues concernées et interdiction de publier dans OCL Journal pendant 2 ans.

Points importants

Les auteurs dont les articles sont acceptés doivent soumettre un texte d'environ 300 caractères (3-4 lignes) appelé “points importants” qui présente l'aspect novateur de leur travail. Ce texte doit être téléchargé sous forme de fichier Word séparé sur le système de gestion éditoriale. Ces “Points importants” seront publiés dans la table des matières en ligne avec le titre et la liste des auteurs.

Manuscrits

Les manuscrits sont écrit de préférence en anglais même si le français est également accepté. Pour les auteurs dont l'anglais n'est pas courant, nous recommandons de faire relire l'article par un tiers anglophone avant la soumission.

Les manuscrits ne doivent pas dépasser 20 pages (tableaux, figures ou images inclus) pour un total de 7 pages imprimées (une page imprimée correspond à 5 000 signes espaces compris).

L'organisation du manuscrit est la suivante:

  • La première page contient le titre complet, les noms des auteurs et leurs affiliations
  • la deuxième page contient : le résumé en anglais ET en français (maximum 250 mots chacun) et 5 mots clés en anglais et en français pour le référencement (anglais uniquement pour les auteurs non francophones).
  • L'introduction commence en page 3
  • Les remerciements doivent être brefs
  • Déclaration des conflits d'intérêt
  • Références bibliographiques
  • Tableaux (un par page avec un titre et une légende explicites). Images et légendes.

Auteurs et affiliations

Les auteurs sont désignés de la manière suivante :

Prénom (écrit en entier),
Eventuellement deuxième prénom
Nom de famille

Chaque auteur doit être associé à un organisme dont l'adresse est précisée (ville, région, pays). Un des auteurs est désigné comme correspondant et son adresse e-mail doit être mentionné lors de la soumission.

La liste des co-auteurs ne peut pas être modifiée entre la soumission et la décision du bureau éditorial sauf lors d'une révision de l'article : ajout d'un co-auteur ayant contribué aux révisions ou suppression d'un co-auteur sous réserve de présentation d'un consentement écrit de sa part.

Résumé

Le résumé décrit les principaux objectifs de l'article (idéalement en 150-200 mots). Il se doit d'être informatif et mentionne les principaux résultats et les conclusions.

Le résumé doit obligatoirement être rédigé en anglais ET en français (anglais uniquement pour les non francophones), même si l'article est soumis en français.

Mots-clefs

Jusqu'à cinq mots-clefs doivent être mentionnés. Les mots-clefs sont en anglais ET en français lorsque l'article est écrit en français (anglais uniquement pour les non francophones).

Introduction

L'introduction donne l'arrière plan qui replace le manuscrit dans un contexte et permet au lecteur étranger au domaine traité de saisir les enjeux et la place des travaux présentés. L'introduction présente le problème traité et explicite son importance.

Conventions et abbréviations

Les noms d'espèces et de genre sont en italiques.

Les abréviations sont définies entre parenthèses lors de leurs premières occurrences. Les unités, les symboles et la nomenclature devra respecter les conventions internationales. Les unités standard et les symboles d'éléments chimiques seront utilisés sans être définis.

Références bibliographiques

Il semble important de vérifier la pertinence des références citées. Dans la version en-ligne, des hyperliens permettront au lecteur d'accéder à la source citée. Si les références sont erronées ou incomplètes (pas de nom d'auteur ou une erreur de volume ou de pagination par exemple) l'hyperlien associé sera défectueux ce qui peut réduire l'intérêt d'une publication en-ligne de votre travail.

Une référence dans le texte doit inclure le nom de l'auteur suivi de l'année de publication, part exemple : (Smith, 2002), selon Smith (2002), (Smith et Davies, 2002; Davies, 2003; Smith, 2005; Smith et al., 2007). Toutes les références doivent être appelées dans le texte.

Liste de références bibliographiques

Le nom des périodiques doivent être abrégé selon « the World list of scientifics periodicals » et écrit en italique. Les usages suivants doivent être respectés :

Journal :
Goozner M, Caplan A, Moreno J, Kramer BS, Babor TF, Husser WC. 2009. A common standard for conflict of interest disclosure in addiction journals. Addiction 104:1779–1784.

Livre :
Goodman NW, Edwards MB. 2006. Medical writing: a prescription for clarity, 3rd ed. Cambridge: Cambridge University Press.

Chapitre de livre :
Lepoivre P, Kummert J. Le diagnostic des maladies parasitaires. In : Semal J, Ed. Traité de pathologie végétale. Gembloux (Belgique) : Presses agronomiques de Gembloux, 1989, pp. 74–96.

Internet :
AuthorAID Resource Library. Available from http://www.authoraid.info/resource-library (last consult: 2013/23/03).

Note : S’il y a plus de 6 auteurs, noter les 3 premiers suivis d’et al.

Tableaux

Lorsqu'un auteur reproduit un tableau issu d'une autre publication, il doit mentionner la source mais également obtenir l'autorisation de reproduction auprès de l'éditeur concerné. Chaque tableau doit être appelé de la façon suivante dans le texte :

“Il existe une vingtaine de variétés différentes (Tab. 2).”

Les tableaux sont numérotés de manière successive (Tableau 1, Tableau 2, etc.). Chaque tableau doit être accompagné d'une courte légende située directement sous le tableau. Chaque tableau est présenté sur une page séparée.

Figures

Lorsqu'un auteur reproduit une figure issue d'une autre publication, il doit mentionner la source mais également obtenir l'autorisation de reproduction auprès de l'éditeur concerné. Chaque figure doit être appelée de la façon suivante dans le texte :

“Il existe une vingtaine de variétés différentes (Fig. 2).”

Chaque figure doit être accompagnée d'une courte légende qui la décrit.

Le nombre d'illustration n'est pas limité. Cependant les auteurs doivent s'assurer de la pertinence, de la non redondance et de la clarté de leurs illustrations.

Evaluation initiale

Les éditeurs se réservent le droit de décider si un article doit être soumis aux membres du comité de lecture. Ils peuvent également rejeter un manuscrit qui ne correspond pas aux critères de publication (mauvaise qualité de présentation, sujet inapproprié, erreur). Un article doit être :

  • Fondamentalement juste et approprié ;
  • Un progrès significatif et pas uniquement une avancée mineure par rapport à un travail précédent;
  • Accessible à l'ensemble du lectorat du journal.

Concernant le contenu scientifique, une partie couvrant le développement scientifique et/ou industriel dans le domaine doit être développé.

Les questions suivantes seront adressées aux membres du comité de lecture pour étayer leur avis:

  • Le sujet correspond-t-il aux domaines du journal ?
  • L'article contient-il suffisamment de résultats originaux pour justifier sa publication ?
  • L'article est-il techniquement juste et dénué d'erreurs ?
  • Le travail est-il présenté de manière claire et concise ? Est-il bien organisé?
  • Les applications industrielles sont-elles assez développées ?
  • Les développements scientifiques sont-ils assez explorés ?
  • Le titre reflète-t-il clairement et suffisamment le contenu ?
  • Le résumé est-il informatif ? Contient-il les résultats principaux et les conclusions ?
  • La discussion scientifique est-elle honnête et non trompeuse ?
  • Les illustrations sont-elles de bonne qualité, appropriées, pertinentes et compréhensibles ?
  • La bibliographie donne-t-elle une vue d'ensemble de l'état de l'art dans le domaine ?
  • La maîtrise de la langue et de l'écriture sont-elles satisfaisantes ?
  • L'article doit-il être raccourci (contenu non pertinent ou redondant) ?
  • L'article aura-t-il un impact important?

Revue entre pairs (Peer review )

Il est demandé aux relecteurs de rendre leur avis dans un délai de 3 semaines.

L'éditeur recueille généralement deux avis indépendants. En dépit d'avis concordants, l'éditeur peut rejeter ou accepter un manuscrit sur la base d'un unique rapport.

Un expert peut également être nommé pour agir comme arbitre entre les comités de lecture.

Date limite de révision

Une version révisée d'un manuscrit doit être renvoyé dans les deux mois qui suivent la décision de l'éditeur, une re-soumission après cette date est considéré comme la soumission d'un nouvel article. Cependant, si la révision demande plus de temps, un délai supplémentaire peut être accordé par le bureau éditorial.

Retrait d'un article / rétractation des auteurs

Un article peut être retiré du journal après soumission à la condition que la demande soit accompagnée d'une lettre d'explication donnant les raisons du retrait. Après le retrait, le fichier de l'article est immédiatement fermé et la lettre d'explication envoyée au comité de lecture. La publication dans une autre revue d'un article amélioré après les commentaires du comité de lecture s'oppose à la politique éditoriale et éthique du journal.

Recours

En cas de désaccord, lorsque la plainte est fondée, on peut faire un recours contre la décision éditoriale du journal. L'éditeur se réserve le droit d'accepter ou de refuser de prendre en compte ce recours. Le journal ne prendra en compte qu'un seul recours.