Actualités

Soja : qualité des graines 2019

L’observatoire sur la qualité des graines de soja en France, piloté par Terres Univia et réalisé par Terres Inovia, vient de publier l’édition 2019 de sa fiche sur la qualité des graines.

L’enquête a été alimentée cette année par 86 échantillons, en grande majorité destinés à l’alimentation animale (pour 72% des graines).

L’ensemble des échantillons respectent la norme d’usage d’impuretés de 2%, reflétant une bonne maîtrise des adventices. Et la grande majorité des échantillons présentent des teneurs en eau bien inférieures à la norme d’usage de 14%.

Les teneurs en protéines moyennes de la récolte 2019 sont élevées, que ce soit pour les graines de soja destinées à l’alimentation humaine (43,4% de la matière sèche) ou à l’alimentation animale (42,0% de la matière sèche).

La teneur en huile, tous débouchés confondus, est en léger recul avec une moyenne nationale à 20,9% de la matière sèche.

L’intégralité de la fiche est téléchargeable sur le site de Terres Univia (PDF, 144 ko).

La web série Puls’ fait découvrir les légumineuses au grand public

Proposer de délicieuses recettes à concocter avec les protéines végétales participe à une meilleure connaissance de ces graines et leurs qualités par le grand public. Tel est l’objectif de la Websérie Puls’, initiée par Terres OléoPro, la marque de la filière des huiles et des protéines végétales, et soutenue par Terres Univia.

Depuis quelques mois, les épisodes rencontrent un grand succès sur You Tube avec des recettes qui mettent à l’honneur les produits de la filière. Velouté de pois cassés, tarte au citron végétale, trio de houmous ou, plus récemment le Burger Puls’ et sa galette de haricots rouges ; la Websérie propose des idées simples et gourmandes pour mettre des légumineuses dans nos assiettes. Cette dernière recette, diffusée le 25 février, a déjà été visionnée plus de 16 000 fois, quand d’autres, de la première saison, ont été vues plus de 100 000 fois !

Avec une nouvelle recette toutes les trois semaines, suivez la saison 2 dans laquelle des invités sont venus relever les défis du Chef Fabrice Mignot !

Redécouvrez les recettes Puls' sur Youtube.

 

Prix de thèse 2020 du Gerli

Le Groupe d’Étude et de Recherche en Lipidomique (Gerli) a ouvert son prix de thèse 2020 visant à récompenser d’un prix de 1 500 euros un travail de thèse réalisé dans un laboratoire français dans le domaine des lipides. La thèse peut être rédigée en français ou en anglais. Le candidat devra avoir soutenu sa thèse au cours de l’année civile précédente. La commission qui jugera de la qualité des thèses présentées et décernera le prix est composée de membres du Conseil scientifique du GERLI. Le prix sera remis au lauréat au cours du congrès annuel après présentation de ses travaux de thèse.

Pour concourir pour le Prix du Gerli 2020, différents documents devront être adressés au plus tard le 20 avril 2020. Plus d’informations sur le site dédié : http://www.gerli.com/prix/prix-de-these-du-gerli/

Prochaines formations de l’Iterg

L’Iterg propose différentes formations :

- 11 au 13 mars 2020 : Détergence et savonnerie

Objectifs  :

  • connaître les propriétés des tensioactifs en les reliant à leurs propriétés fonctionnelles dans les secteurs non alimentaires
  • appréhender les bases de la formulation des tensioactifs
  • appréhender la diversité des applications dans les secteurs de la détergence
  • comprendre l’utilisation des tensioactifs dans le contexte environnemental actuel

Ces modules sont dispensés en partenariat avec l’ENSCBP (École Nationale Supérieure de Chimie, de Biologie et de Physique) de Pessac. Le programme peut être téléchargé (PDF, 230 ko).

 

- mardi 24 mars 2020 : Digestion/Absorption des Lipides de l'alimentation : Influence de la forme d'apport

Objectifs :

  • acquérir ou d’approfondir les connaissances sur les matières grasses constitutives d’aliments ou de produits formulés.
  • comprendre les mécanismes de la digestion et de l’absorption des lipides et composés liposolubles.
  • mieux appréhender les paramètres influençant la biodisponibilité afin d’améliorer et optimiser les formulations dans le sens des objectifs nutritionnels en matière de lipides.

Le programme complet peut être téléchargé (PDF, 555 ko).

 

- 22-24 septembre 2020 : Composition et propriétés des huiles

Objectifs : mieux acquérir ou approfondir les connaissances des huiles, de mieux appréhender leur diversité en termes de constituants et de catégories, de connaître leurs principales caractéristiques physico-chimiques et d’intégrer leur encadrement réglementaire et normatif.

Le programme complet est en ligne (PDF, 516 ko).

 

- 29 septembre 2020 : Produits alimentaires : quels outils de caractérisation pour la R&D ?

Programme complet à venir.

Iterg : Contrat d’Objectifs et de Performance 2020-2023

Mardi 18 février, à Paris, a été signé le Contrat d’Objectifs et de Performance (COP) de l’ITERG entre l’État, représenté par Agnès Pannier-Runacher, la Fédération Nationale des industries de Corps Gras (FNCG) et ITERG. Ce nouveau COP fixe pour la période 2020-2023 les orientations stratégiques et les objectifs d’ITERG. Au global d’ici 2023, il annonce un triplement de l’effort de recherche partenariale et une croissance de près de 40 % du volume de prestations pour les PME afin d’accompagner les transitions numérique, environnementale et alimentaire liées à la production, la transformation et les usages des huiles et protéines végétales.

Plan national pour les protéines : les axes de réflexion de l’interprofession

En 2019, les pouvoirs publics ont lancé l’élaboration d’une stratégie nationale pour les protéines. Terres Univia, au cœur des réflexions, a identifié des leviers d’actions et proposé une stratégie. Ce plan sous-tend trois grands défis :

  • améliorer de 10 % la production et la consommation des Matières Premières Riches en Protéines (MRP),
  • réduire notre dépendance aux importations de protéines végétales pour l’alimentation humaine
  • et diminuer la vulnérabilité des exploitations d’élevage de ruminants pour leurs approvisionnements en protéines végétales.

L’interprofession a alors proposé neuf leviers d’actions :

  1. Analyser la demande des consommateurs ;
  2. Suivre l’évolution des conditions économiques et des revenus des producteurs ;
  3. Valoriser les progrès environnementaux ;
  4. Proposer des systèmes de gestion de risque ;
  5. Structurer les filières en valorisant les atouts des protéines végétales ;
  6. Appuyer l’investissement dans les projets de filières ;
  7. Poursuivre les programmes de recherche ;
  8. Produire des innovations ;
  9. Veiller à la cohérence entre les politiques publiques et les actions des interprofessions.

Retrouvez l’intégralité des leviers d’actions proposés par Terres Inovia en téléchargeant la présentation de 4 pages (PDF, 790 ko).

LegValue : un atelier de travail sur les prix et la qualité

Terres Univia est l’un des partenaires engagés de Leg Value. Depuis plusieurs mois, l’interprofession participe à ce programme de recherche européen (Horizon 2020) pour développer les légumineuses. Objectif : évaluer les avantages économiques, agronomiques et environnementauxà produire et consommer deslégumineuses, aussi bien en agriculture conventionnelle que biologique. 

En décembre 2019, Terres Univia a organisé un workshop sur "les thématiques du prix et de la qualité des légumineuses" rassemblant les membres du projet et 7 opérateurs économiques (industriels de l’agro-alimentaire et collecteurs notamment). Objectif ? Partager sur les prix et la qualité pour le pois, la féverole et le soja. Les différents échanges entre ces partenaires européens ont mis l’accent sur la variété et la teneur en protéines, comme critères de qualité importants chez les opérateurs économiques.

Initié en 2017 pour quatre ans, LegValue mobilise un consortium de 24 partenaires de dix pays européens, issus de la recherche, du secteur privé et du monde institutionnel. Il organise, depuis 2018, des ateliers autour de cinq axes de travail : la production, la chaîne d’approvisionnement et de valeur, les marchés porteurs et émergents, les politiques publiques et, enfin, les voies de transition afin de définir de nouvelles approches pour mieux développer les légumineuses.

La Lettre des OléoPro vient de sortir !

La Lettre des OléoPro vient de sortir !

Le numéro de février 2020 de la Lettre des OléoPro est disponible. Cette note d’informations de huit pages, diffusée deux fois par an, livre des informations détaillées sur les études, travaux et statistiques de l’Interprofession.
Ce numéro dresse le bilan des productions du colza, tournesol, soja, pois et la féverole. Il donne aussi des informations sur les différents travaux de l’Interprofession en alimentation humaine et animale, non alimentaire, études économiques, sans oublier des statistiques sur les observatoires suivis par Terres Univia. A noter également : un focus sur les réflexions et l’élaboration du plan national sur la stratégie protéines.

A télécharger sur le site de Terres Univia (PDF, 1,3 Mo).

Journées Chevreul : 19-20 mars 2020 (Paris)

La Société Française pour l’Etude des Lipides (SFEL) organise, les 19 et 20 mars à Paris (FIAP, 16 rue Cabanis), deux journées de conférences et de débats sur les lipides, comme enjeux de la transition, au même titre que les protéines, avec un panel d’experts pluridisciplinaire du monde industriel et académique. Quatre sessions sont programmées : Lipides et transitions sociales ; Nouvelles sources de lipides ; Lipides et nouvelles applications / procédés (des emballages biosourcés aux oléosomes) ; Les lipides comme nouveaux vecteurs en pharmacie.

Les lipides représentent 33% des apports énergétiques des adultes français. Les nouvelles recommandations sur l’alimentation durable préconisent la consommation de sources de lipides durables et équilibrées. A côté des sources traditionnelles de lipides (graines et fruits d’oléagineux ), d’autres (technologie verte, blanche et insectes…) ont fait leur apparition. Quel sera l’équilibre de ces sources et comment les exploiter durablement ?

Vous pouvez consulter le programme et les modalités d’inscription sur le site de la SFEL via ce lien.

Campagne 2018/2019 : bilan de la qualité des tourteaux de colza

L’analyse de la qualité des tourteaux de colza pour la campagne 2018/2019, réalisée en collaboration entre Terres Inovia et Terres Univia, est disponible. En 2018, la France a trituré 4,1 millions de tonnes de graines de colza, soit 5% de moins qu’en 2017.

Elles ont produit 2,3 millions de tonnes de tourteaux à destination de l’alimentation animale.

La consommation française des tourteaux de colza est restée stable, s’élevant à 2,3 millions de tonnes en 2018.

Les tourteaux de colza (00, non OGM) analysés affichaient une teneur moyenne en protéines de 32,5 % de matière brute standardisée à 12% d’humidité pour une teneur moyenne en fibres de 13,1%.

Cette analyse repose sur la collecte de 47 échantillons de tourteau de colza issus de six usines.

Retrouvez l’intégralité des résultats de la qualité des tourteaux de colza dans un document de 2 pages disponible en ligne (PDF, 133 ko).