Actualités

Colloque Graines 2023 : du 7 au 9 novembre 2023, Versailles

L’édition 2023 du colloque Graines se tiendra du 7 au 9 novembre 2023, à Versailles. Rappelons que le Réseau Français de Biologie des Graines, qui coordonne ce colloque, rassemble la communauté scientifique française travaillant sur la biologie des graines, leur développement, leur adaptation au milieu et leurs utilisations alimentaires et non-alimentaires. Ce réseau créé en 2006, permet de fédérer les interactions entre équipes travaillant, sur plusieurs sites en France, sur les graines dans différentes disciplines.

Pour faire vivre ce réseau et partager les informations, un colloque est organisé tous les deux ans. Huit colloques se sont déjà tenus, à Angers en 2007, Paris en 2009, Nantes en 2011, Dijon en 2013, Clermont-Ferrand en 2015, Montpellier en 2017, Angers en 2019 et Lyon en 2021.

Plus d’information sur https://graines2023.colloque.inrae.fr/

OCL - Oilseeds and fats, Crops and Lipids becomes a “PCI-friendly” journal

OCL - Oilseeds and fats, Crops and Lipids, a research journal published by EDP Sciences, has embraced transparent peer review and preprints by becoming a “PCI-friendly” journal, in partnership with Peer Community In (PCI). PCI is a non-profit, non-commercial platform that publishes recommendations of preprints after peer-review through specific communities of researchers. Nearly 100 journals are already on Peer Community In, including two EDP Sciences journals: Mathematical Modelling of Natural Phenomena (the first PCI-friendly maths journal) and International Journal of Limnology.

Lire la suite...

Une vidéo pour faire découvrir les légumineuses au grand public

Comment faire apprécier les lentilles, les haricots secs ou encore les pois chiches ? La campagne « Une idée légumineuse ! » donne un coup de projecteur sur les légumineuses auprès du grand public avec, cette fois-ci, une vidéo ludique qui incite à découvrir cette famille de plantes, ses bienfaits, et, surtout, la large palette de plats faciles et gourmands qui peuvent en découler, du petit-déjeuner au dîner, en passant par l’apéritif et le dessert.

En à peine plus d’une minute, cette vidéo animée met en scène un personnage inspiré des légumineuses, à l’air sympathique et malicieux, pour nous faire découvrir les légumineuses en proposant d’inviter de nouvelles saveurs à notre table. Car cette grande famille est à l’origine de nombreux plats inventifs et savoureux : frites de pois chiches, salade de lentilles, gâteau choco et pois chiches… A cuisiner et consommer toute l’année, sous toutes leurs formes, qu’elles soient fraîches, sèches, en conserves ou surgelés.

Un outil de communication important pour sensibiliser le grand public

La vidéo met aussi en avant les nombreux bienfaits des légumineuses : leurs apports nutritionnels (fibres, protéines, acides aminés essentiels…) d’abord, sans oublier le petit plus pour la planète, puisque ces plantes captent l’azote de l’air en les fixant dans le sol, permettant ainsi de diminuer les engrais de synthèse utilisés.

A diffuser largement !

 « Une idée légumineuse ! », lancée le 10 février 2022 lors de la journée internationale des légumineuses, est une campagne de communication grand public de grande ampleur menée par quatre interprofessions et fédérations : Terres Univia, la Fédération Nationale des Légumes Secs (FNLS), la Fédération des Industries d’Aliments Conservés (FIAC) et l’interprofession des fruits et légumes frais (Interfel). Elle est co-financée via des fonds France Relance, dans le cadre de la Stratégie nationale en faveur des protéines végétales et du Programme national pour l’alimentation 2019-2023.

Iterg de nouveau qualifie ITAI (Institut technique agro-industriel)

Selon l’arrêté du 22 décembre 2022, le ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire vient d’attribuer la qualification d’Institut technique agro-industriel (ITAI) à 15 Instituts et à l’ACTIA, comme structure de coordination nationale des ITAI, ainsi qu’à 19 Instituts techniques agricoles (ITA) fédérés par l’ACTA, pour une nouvelle période de cinq ans (2023-2027). 

Ces qualifications confirment la reconnaissance par l’État de la qualité des métiers et missions de ces organismes auprès des entreprises, pour renforcer leur compétitivité par l’innovation, la qualité et la performance.

Colza 2022 : rendement élevé et bonne teneur en huile

L’Observatoire de la qualité des graines de colza vient de publier sa fiche de synthèse pour la récolte 2022. Il en ressort qu’en 2022, 1 225 000 ha de colza ont été cultivés en France, en hausse de 25 % par rapport à 2021. Avec un rendement national record de 36,7 q/ha, le plus élevé depuis 2017, la production nationale a dépassé 4 500 000 t, soit 36 % de plus qu’en 2021.

Le colza a bénéficié de bonnes conditions d'implantation et de développement à l'automne, puis de conditions climatiques relativement sèches qui ont freiné le développement des bioagresseurs au printemps et durant la phase du remplissage des graines. Ces conditions climatiques ont également permis d’obtenir une très bonne teneur en huile, en augmentation de 2 points par rapport à 2021, avec une teneur en protéines satisfaisante, et un contenu en glucosinolates en baisse, faisant de cette campagne l’une des meilleures enregistrées ces dernières années.

Rappelons que chaque année, l’Observatoire de la qualité des graines de colza collectées en France, piloté par Terres Univia et réalisé par l’institut technique Terres Inovia, vise à appréhender les principaux critères de qualité de la récolte.

Consultez la fiche qualité des graines de colza 2022

Journée GLN 2022 : « Perception sensorielle des lipides et comportements alimentaires »

La prochaine journée GLN organisée par le GLN - Goupe Lipides et Nutrition - en partenariat avec L'Académie d'Agriculture de France se tiendra le lundi 28 novembre 2022 de 10h00 à 16h00, en présentiel, dans les locaux d’INRAE (147 Rue de l'Université, 75007 Paris). Le thème retenu pour cette session 2022 : « Perception sensorielle des lipides et comportements alimentaires».

Le programme est accessible en ligne.

Plus d’informations sur le site dédié : https://lipides-et-nutrition.net/journee-gln-2021/

 

Journées Chevreul 2023 : rendez-vous au Muséum d'Histoire Naturelle, 18-20 janvier 2023

Pour célébrer le 80ème anniversaire de la SFEL -association scientifique favorisant la diffusion des connaissances dans le domaine des lipides- et pour remercier tous les Médaillés Chevreul qui ont contribué au succès des 'Journées Chevreul', la SFEL a le plaisir d'annoncer que l'édition 2023 des 'Journées Chevreul' se tiendra en janvier 2023 dans un célèbre lieu de science à Paris, le Musée National d'Histoire Naturelle (MNHN). Le MNHN est l'un des berceaux de la chimie où Chevreul a travaillé pendant plus de 40 ans et a isolé, caractérisé et nommé le cholestérol.

Ces Journées Chevreul anniversaires permettront de faire le point sur tous les thèmes de recherche liés aux lipides soutenus par la SFEL/AFECG depuis sa création et seront l'occasion de remettre la médaille Chevreul 2023 à Michel Linder (LiBio, ENSAIA Nancy). Elles se dérouleront sur 3 jours consécutifs du 18 au 20 janvier. Elles débuteront par une cérémonie d'ouverture sur Michel-Eugène Chevreul et SFEL, suivie d'une série de conférences données par les médaillés Chevreul et des orateurs invités. Des communications orales et par affiches seront également présentées après sélection. Elles seront organisées en collaboration avec le Musée National d'Histoire Naturelle (MNHN) et nos collègues de trois sociétés scientifiques françaises : le Groupe d’Étude et de Recherche en Lipidomique (GERLI), le Groupe Lipides Nutrition (GLN) et l'Académie d'Agriculture de France (AAF), autour des 6 thèmes principaux suivants :

  • Opening Session on SFEL & Michel-Eugène CHEVREUL – Claude Leray (FRA), Christian Ferault (FRA), Bernard Bodo (FRA), Hervé Plessix (FRA)
  • Introduction Session on Omega3 in the Brain – Jean-Marie Bourre (FRA), Richard Bazinet (CAN)
  • Genomic/Varietal selection & Oilseed Sector – André Pouzet (FRA), Thierry André (FRA), Jean-Denis Faure (FRA)
  • Lipids, Nutrition and Human Health – Frédéric Carrière (FRA), Marie-Caroline Michalski (FRA), Cécile Gladine (FRA)
  • Lipids in the Ocean, Microorganisms – Peter Nichols (AUS), Marie Vagner (FRA), Michel Linder (FRA)
  • Lipids & Brain – Stephen Cunnane (CAN), Vincenzo Di Marzo (ITA), Fabien Pifferi (FRA)
  • Lipochemistry, Emulsion & New Technologies - Charlotte Jacobsen (DNK), Romain Valentin (FRA), Laurianne Simon (FRA)

The complete scientific program is available on line.

Limite pour la soumission des abstracts : 10 décembre 2022

Limite des inscriptions : 7 janvier 2023

Plus d'informations sur https://www.sfel.asso.fr/journee-chevreul-2023/

 

Récolte 2022 de tournesol en France : surfaces en forte hausse, rendements impactés par la chaleur et la sécheresse

Si la récolte de tournesol est en baisse de 5 % par rapport à 2021 (1,9 Mt en 2021, en raison de rendements exceptionnels), la récolte 2022 s’inscrit, pour la 3e campagne consécutive, dans une dynamique de hausse de la production et dépasse une nouvelle fois la moyenne quinquennale (1,5  Mt). Cette production permettra aux unités industrielles de triturer encore plus de graines françaises de tournesol et d'assurer une meilleure couverture des besoins en huile et tourteaux. 

La mobilisation des agriculteurs a permis une hausse très nette des surfaces de tournesol, 698 000 ha en 2021, soit une augmentation d’au moins 20 %. Cette augmentation des surfaces limite les effets de la baisse de rendement observée par rapport à 2021 (27,4 q/ha). D’après les premières analyses réalisées, la teneur en huile serait, par ailleurs, en baisse sur une large partie du territoire dans des proportions qui restent à affiner.

 

Au plan régional, les bilans sont assez hétérogènes. En Nouvelle-Aquitaine, les rendements se situent dans une fourchette comprise entre 15 et 36 q/ha dans les sols les plus profonds ou qui ont pu bénéficier d’irrigation. En Occitanie e rendement moyen est faible et avoisine les 17 q/ha. Le rendement moyen est de 24 q/ha en région Centre-Val de Loire et de 20 q/ha dans le Grand Est avec, dans ces deux régions, des variations entre 15 et 40 q/ha.

 

Une campagne qui a, une nouvelle fois, montré la bonne tolérance du tournesol aux conditions sèches

Le tournesol a bien résisté et prouvé, cette année encore, sa capacité naturelle à s'adapter lors des périodes de chaleur intense et de sécheresse. L’irrigation, bien positionnée dans le cycle de culture, a constitué un facteur différenciant qui a été pleinement valorisé par la culture.

La chaleur et les conditions sèches ont limité le développement des maladies. Leur impact a été faible sur les cultures. Dans de nombreux bassins de production, les conditions climatiques ont induit une croissance lente et moindre des tournesols, avec des impacts sur la floraison, plus rapide qu’à l’accoutumée, et un remplissage des graines plus limité. 

Au global, cette année, la combinaison de baisses de rendements moindres par rapport à d’autres cultures d’été, de charges d’intrants modérées et de prix souvent très attractifs, fait retrouver de la rentabilité au tournesol avec des marges brutes qui dépassent les 1 100 €/ha dans les exploitations constituant l’Observatoire des coûts à la production de Terres Univia - Terres Inovia.

« Cette année, les surfaces oléoprotéagineuses sont en hausse de plus de 15 %, tirées par le colza et le tournesol, soit plus de 2,2 millions d’hectares d’oléagineux. La culture du tournesol voit la succession de deux belles récoltes : 2021 et ses rendements historiques, et 2022 marquée par une hausse importante des surfaces de plus de 20 %. Certaines régions, d’habitude peu productrices de tournesol, ont fortement développé leurs surfaces. Les producteurs ont été au rendez-vous pour participer au maintien de la souveraineté alimentaire de notre pays et soutenir les industriels. La capacité de trituration devrait ainsi augmenter en France, » déclare Benjamin Lammert, Président de Terres Univia.

 « Le tournesol a prouvé sa capacité à résister aux conditions climatiques. Malgré une baisse des rendements, il a mieux résisté que d’autres cultures aux conditions difficiles de l’année. Peu gourmande en eau, cette culture demande une irrigation qui se termine tôt au cours du cycle de la culture. De plus, les outils d’accompagnement à la conduite de culture conçus par les ingénieurs de Terres Inovia font de nouveau preuve de leur efficacité. Pour 2023, les intentions de semis s’élèveraient par ailleurs à 900 000 ha, signe de la reconnaissance par les agriculteurs des atouts du tournesol face au changement climatique, » ajoute Gilles Robillard, Président de Terres Inovia.

Pour Arnaud Rousseau, Président de la FOP, « Alors que la France doit augmenter sa production de protéines végétales pour nourrir son cheptel et répondre à la demande du consommateur d’une huile tracée et durable, le tournesol s’affirme comme une des cultures clés pour répondre à l’enjeu national et européen de souveraineté alimentaire. Dans un contexte de changement climatique et de tensions accrues sur les marchés, je me félicite de la mobilisation des producteurs et de notre filière oléoprotéagineuse en faveur de son développement tant cette culture permet d’atteindre les objectifs de compétitivité des exploitations et d’apporter une réponse efficace aux enjeux de la transition agroécologique et climatique. »

 

Formation Iterg : composition et propriétés des huiles

ITERG propose une nouvelle session (du 31 janvier au 2 février 2023) pour sa formation inter-entreprises sur la composition et les propriétés des huiles.
Objectifs pédagogiques : mieux acquérir ou approfondir les connaissances des huiles, mieux appréhender leur diversité en termes de constituants et de catégories, connaître leurs principales caractéristiques physicochimiques et intégrer leur encadrement réglementaire et normatif.

Public visé :
- Ingénieurs, Cadres et Techniciens des services R & D, Production, Contrôle Qualité, Marketing.
- Professionnels des secteurs huilerie, agro-alimentaire, GMS, alimentation animale, ingrédients et additifs, lipochimie, savonnerie,
cosmétique, pharmacie.

Cette formation en présentiel, répartie sur 2,5 jours, se déroulera au sein d'ITERG, 43 rue Thomas Edison, 33610 Canéjan. Son programme (PDF, 128 ko) est téléchargeable en ligne.

Frais d’inscription : 1270 euros HT/pers (incluant frais d’enseignement & déjeuner jour 2&3)

Webinaire ITERG : Validation des méthodes de détermination des hydrocarbures d'origine minérale

ITERG organise le jeudi 8 décembre 2022 à 10h00 un webinaire "Validation des méthodes de détermination des hydrocarbures d'origine minérale". ce webinaire est réservé aux adhérents. Il sera présenté par Florence Lacoste, experte au Département Analyse & Expertise.