Actualités

Légumineuses en Occitanie : un objectif de 200 000 hectares en 2030

Azuki, kabuli, fèves, pois, lentilles, etc : les légumineuses s'apprêtent à envahir nos assiettes. D'ici 2030(1), la demande mondiale en protéines végétales devrait augmenter de 43 %. Dans ce contexte, une initiative stratégique est prise par les acteurs d'Occitanie : le projet FILEG.

FILEG se donne pour pari de faire émerger une filière de production et de valorisation des légumineuses à graines à l'échelle du territoire Occitanie. L'objectif est ambitieux : pouvoir répondre, à l'horizon 2030, à un enjeu de création de valeur pour l'agriculture régionale, dans une logique de répartition équitable de cette valeur entre tous les acteurs, et d'engagement des exploitations et des filières dans la transition écologique. Concrètement, il s'agit de doubler les surfaces cultivées de légumineuses pour passer des 100 000 hectares aujourd'hui, à 200 000 hectares en 2030. L'enjeu est aussi de créer des gammes de produits fortement ancrées dans le patrimoine gastronomique régional. Pour cela, les 9 partenaires de ce projet(2) travaillent à la mobilisation de tous les acteurs.

1 Rapport « Agriculture Innovation 2025 » du Ministère de l'agriculture

2 Terres Inovia, Terres Univia, La Plateforme Agroécologique Auzeville, Le Centre d'Innovation sur l'Alimentation, l'Inra, la DRAAF, l'Agence Ad'OCC, Le Pôle de compétitivité Agri Sud-Ouest Innovation et l'Anils

Le guide de culture tournesol 2019

Terres Inovia publie son nouveau guide de culture tournesol. Outil précieux pour les agriculteurs et les techniciens, ce guide met à jour les conseils et l'expertise de Terres Inovia pour chaque étape de la culture du tournesol.

Organisé en 11 chapitres, ce guide actualisé permet de tout savoir sur la conduite de la culture du tournesol : du choix des variétés à la récolte et conservation, en passant par l'implantation, l'irrigation, la fertilisation et le désherbage. L'occasion aussi de mettre à jour les conseils pour lutter contre les ravageurs et les maladies qui touchent le tournesol. Dans cette nouvelle édition, on retrouve aussi les chapitres dédiés au couvert végétal avant tournesol et à la double culture en dérobé, et pour terminer les grands rendez-vous de la culture.

Le guide est accessible dans son intégralité en version PDF, dans la rubrique Publications / Guides de culture : http://www.terresinovia.fr/publications/guides-de-culture/guide-de-culture-tournesol-2019/ . Il peut également être commandé en version papier en ligne ou par téléphone au 01 30 79 95 40.

Tarif : gratuit pour 1 guide, frais de port à partir de 2.

Ceux qui veulent approfondir la culture du tournesol peuvent visiter à tout moment la rubrique tournesol en ligne sur www.terresinovia.fr.

Étude Imperial College sur les biocarburants

Une étude, commandée par Terres Univia à LCAworks, fournit une évaluation de l’expansion des principales cultures valorisées en biodiesel (soja, palmier à huile et colza) de 1990 à aujourd’hui. Elle vise à éclairer les discussions actuelles sur les biocarburants présentant un risque élevé d’ILUC (Changement d'affectation des sols indirect). Ceux-ci sont définis dans la révision de la directive sur l’énergie renouvelable (RED 2) comme des biocarburants issus de biomasses produites à partir de cultures vivrières ou fourragères pour lesquelles on observe une expansion importante des surfaces de production sur des terres riches en carbone.

Alors que les valorisations du soja et du palme en biodiesel semblent induire une déforestation et/ou une conversion des terres et donc des émissions de CO2, il n’apparaît aucune corrélation entre l’expansion des cultures d’oléagineux et la dynamique forestière, exception faite du Canada qui montre une légère perte de forêts.


Pour en savoir plus, consultez l'étude complète ou son résumé.

Le petit guide pratique Maladies & ravageurs du lin oléagineux 2019

Terres Inovia publie son nouveau petit guide pratique Maladies & ravageurs du lin oléagineux. Outil précieux pour les agriculteurs, il permet de reconnaître insectes et maladies de la culture et donne les clés pour protéger la culture. Organisé en 12 fiches pédagogiques, ce guide précise la nuisibilité, la période d'observation privilégiée, les principaux éléments de surveillance et de lutte et le cycle biologique des maladies et des ravageurs qui affectent le lin oléagineux d'hiver et de printemps.

Le guide Maladies & ravageurs du lin oléagineux (Réf. 470 - 23 pages - 10 €) peut être commandé en ligne :  

http://www.terresinovia.fr/publications/editions-payantes/petits-guides-pratiques/

L'expertise de l'ITERG confirmée

L'ITERG a obtenu le renouvellement de l'agrément du Conseil Oléicole International (COI) pour la période du 1er décembre 2018 au 30 novembre 2019 sur les analyses physico-chimiques et sensorielles des huiles d'olive.
Les listes des laboratoires agréés sont disponibles sur le site du COI.

Renouvellement de l’accréditation COFRAC de l’ITERG

Au cours du premier semestre 2018, l’ITERG a préparé la transition vers la version 2017 de la norme NF EN ISO/IEC 17025.

Cette transition s’est opérée en mode projet dont les grandes étapes ont été la lecture pas à pas de la norme avec identification des écarts entre les dispositions en place à l’ITERG et les exigences du référentiel suivi de l’élaboration du plan d’action et sa mise en œuvre comprenant la formation des Responsables et suppléants de plan qualité, des auditeurs internes et des chargés d’affaire à la nouvelle version de la norme.

La bonne conduite de ce projet a été validée au cours de l’évaluation COFRAC des 15 et 16 octobre 2018 au cours de laquelle les évaluateurs avaient conclu à un Avis favorable au renouvellement de l’accréditation selon la norme NF EN IS/IECI 17025 : 2017.

Le COFRAC a prononcé le renouvellement de l’accréditation selon la norme NF EN ISO/IEC 17025 :2017 pour une période de 5 ans du 1er janvier 2019 au 31 décembre 2023.

H2020 PANACEA : parution de la première newsletter

La première newsletter consacrée à PANACEA vient de sortir. Ce projet européen, qui a démarré en 2017 et doit durer trois ans, vise à développer de nouvelles cultures non alimentaires en Europe. Terres Univia y participe, comme quinze autres structures européennes, dont Arvalis, l’ACTA et Arkema du côté de l’hexagone.
La newsletter est téméchargeable sur le site dédié au projet (PDF en anglais, 7 Mo).

La Note de conjoncture de Terres Univia est parue

Quoi de neuf pour les cultures des oléo-protéagineux ? Au fil de ses huit pages, la note de conjoncture nouvellement baptisée La Lettre des OléoPro, réalisée par Terres Univia, fait le point sur l’état des productions, livre les derniers chiffres sur les cultures et passe en revue études et travaux de l’Interprofession sur les différents débouchés du colza, du tournesol, du soja et des protéagineux.
Cette note de conjoncture est diffusée deux fois par an, en janvier et juillet. Le N°2 daté de janvier 2019 est consultable en ligne gratuitement consultable en ligne gratuitement sur le site de Terres Univia (PDF, 1,3 Mo).

Prochaines formations ITERG

Plusieurs sessions de formations, en partenariat avec l'ENSCBP (École Nationale Supérieure Ingénieur-Chimie-Biologie-Physique), sont annoncées :
- 22 au 25 janvier 2019 : Compositions et propriétés des corps gras
- 29 janvier au 1er février 2019 : Procédés d'obtention et contrôle qualité des corps gras
- 5 au 8 février 2019 : Lipochimie et bioproduits
- 12 au 15 février 2019 : Huiles et industrie cosmétique
- 19 au 22 février 2019 : Industries alimentaires utilisatrices de corps gras
- 5 au 8 mars 2019 : Innovations nutritionnelles et fonctionnelles des matières grasses
- 13 au 15 mars 2019 : Détergence et savonnerie

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

L’Interprofession mobilisée pour créer une filière légumineuses en Occitanie

Terres Univia et son institut technique, Terres Inovia, participent au projet FILEG*. L’enjeu ? Créer une filière de production et de valorisation des légumineuses à graines en Occitanie à l’horizon 2030. Ce projet est né d’un constat : le développement croissant des légumineuses à graines, dont la consommation a augmenté de 12 % en France en 2017. Fort de ce contexte favorable, il était indispensable d’accompagner les pratiques de production pour favoriser l’ancrage des filières. L’ambition : disposer d’une filière structurée et durable, créatrice de valeur ajoutée répartie équitablement sur tous les acteurs de la filière : producteurs, collecteurs et transformateurs, avec aussi une dynamique de R&D. Lancé le 19 octobre, le projet FILEG met en œuvre sa première étape jusqu’en juin 2019 : évaluer la faisabilité de la structuration de cette filière légumineuses territorialisée. L’Interprofession, associée à ses différents partenaires, mobilise donc dès maintenant les acteurs de l’amont et de l’aval pour réaliser un état des lieux et partager enjeux et problématiques avant de proposer une première trame de projets.

*Le projet FILEG*est porté par différents partenaires : Terres Univia, Terres Inovia, INRA, EPL Auzeville, CISALI, ANILS, AD’OCC, Agri Sud-Ouest innovation  et soutenu par la DRAAF, la Région Occitanie et les Agences de l’Eau Adour-Garonne et Rhône Méditerranée Corse.