Actualités

La fiche qualité des graines tournesol - récolte 2018- est parue

Selon l’observatoire de la qualité des graines de tournesol collectées en France, la teneur en huile moyenne de la récolte 2018 est de 43,9 % (exprimée aux normes) et 51,3 % des échantillons satisfont à la norme de commercialisation de 44 % d’huile.

Rappelons que l’observatoire de la qualité des graines de tournesol collectées en France est piloté par Terres Univia qui en confie la mise en œuvre à Terres Inovia. Il a pour but d’appréhender annuellement les principaux critères qualitatifs de la récolte du tournesol cultivé en France. Pour l’année 2018, le plan d’échantillonnage a été constitué à partir de 139 échantillons provenant de collecteurs et de variétés témoins du marché prélevées dans des essais variétés, analysés par le laboratoire d’Ardon de Terres Inovia, auxquels s’ajoutent les données des laboratoires partenaires. Au total, 265 échantillons ont pu être exploités.

La fiche récapitulative des résultats est téléchargeable sur le site internet de Terres Inovia (PDF, 5,7 Mo)

Terres Univia rejoint l'ACDV, Association Chimie du Végétal

Terres Univia a mis en avant dans son plan de filière 2018-2022, comme levier d’action prioritaire, la diversification des voies de valorisation de ses productions et le développement de la bio-économie circulaire bas-carbone. L’essor de la chimie du végétal, et plus particulièrement de la chimie des huiles et des protéines, apparait ainsi comme un axe fort de la stratégie de la filière.

Dans cette démarche, l’adhésion de Terres Univia à l’ACDV et sa volonté d’intégrer la communauté de la Chimie du Végétal était d’évidence. Elle entend y jouer un rôle actif en vue de remplir plusieurs objectifs :

- créer des liens avec la filière aval et la filière des produits dérivés non alimentaires   

- enrichir les travaux de l’ACDV avec une expertise sur les huiles et les protéines végétales comme matières premières

- renforcer les messages auprès des Pouvoirs Publics

- développer un réseau de partenaires.

Venez retrouver Terres Univia au salon international de l’agriculture

Le salon de l’agriculture ouvre ses portes le 23 février, jusqu’au 3 mars, au parc des expositions de la Porte de Versailles. Ce rendez-vous public et médiatique de premier plan, rythmé par les visites de personnalités politiques, a accueilli l'an dernier 670 000 visiteurs et un millier d'exposants d'une dizaine de pays. Le thème du cru 2019 ? « L'agriculture, des femmes, des hommes, des talents ! », avec, toujours, des concours agricoles, de dégustation et des découvertes des spécialités du terroir. Bref, tout ce qui fait la popularité de ce rendez-vous grand public. 

L’Interprofession sera présente à cet événement incontournable du monde agricole sur le stand de Terres OléoPro, la marque de notre filière. Elle invitera le grand public à plonger dans l'univers des huiles et des protéines végétales françaises : comment les graines sont-elles cultivées ? Par qui ? Comment sont-elles transformées pour devenir des huiles alimentaires ou des aliments pour les animaux ? L'alimentation humaine, la nutrition animale, la chimie verte, l'énergie renouvelable… autant de sujets qui permettront de découvrir le potentiel et les nombreux débouchés de notre filière. 

Sur le stand de Terres OléoPro, les différentes animations permettront de mieux connaître les cultures oléo-protéagineuses. En particulier, un quizz à la façon d’un jeu télévisé, avec buzzers interactifs, invitera les visiteurs à tester leurs connaissances sur les protéines végétales. Les enfants pourront jouer avec une table digitale pour aider les animaux à retrouver leur nourriture préférée. Le Chef Clément Dujardin proposera chaque jour des recettes réalisées à partir d’huiles et protéines végétales de nos campagnes lors d’ateliers culinaires. Outre la dégustation, ces ateliers seront aussi l’occasion de parler recettes et d’échanger des conseils culinaires et nutritionnels. Sur l’espace « Paroles de Terres », les visiteurs découvriront les épisodes de la nouvelle saison. Enfin, la presse à colza sera toujours à l’honneur en proposant aux visiteurs de transformer les graines de colza en tourteaux pour nourrir la vache Célestine. Sans oublier un pôle d’animations éphémères pour illustrer la diversité des débouchés de la filière : huiles, soja, légumes secs, luzerne… N’hésitez pas à consulter le planning de ces animations sur nos réseaux Facebook, Twitter et Instagram.

 

Retrouvez Terres Univia au Hall 2.2 Stand n° B 015 

Salon de l'Agriculture 2019 – vache Imminence 5 ans, Bleu du Nord

 

Légumineuses en Occitanie : un objectif de 200 000 hectares en 2030

Azuki, kabuli, fèves, pois, lentilles, etc : les légumineuses s'apprêtent à envahir nos assiettes. D'ici 2030(1), la demande mondiale en protéines végétales devrait augmenter de 43 %. Dans ce contexte, une initiative stratégique est prise par les acteurs d'Occitanie : le projet FILEG.

FILEG se donne pour pari de faire émerger une filière de production et de valorisation des légumineuses à graines à l'échelle du territoire Occitanie. L'objectif est ambitieux : pouvoir répondre, à l'horizon 2030, à un enjeu de création de valeur pour l'agriculture régionale, dans une logique de répartition équitable de cette valeur entre tous les acteurs, et d'engagement des exploitations et des filières dans la transition écologique. Concrètement, il s'agit de doubler les surfaces cultivées de légumineuses pour passer des 100 000 hectares aujourd'hui, à 200 000 hectares en 2030. L'enjeu est aussi de créer des gammes de produits fortement ancrées dans le patrimoine gastronomique régional. Pour cela, les 9 partenaires de ce projet(2) travaillent à la mobilisation de tous les acteurs.

1 Rapport « Agriculture Innovation 2025 » du Ministère de l'agriculture

2 Terres Inovia, Terres Univia, La Plateforme Agroécologique Auzeville, Le Centre d'Innovation sur l'Alimentation, l'Inra, la DRAAF, l'Agence Ad'OCC, Le Pôle de compétitivité Agri Sud-Ouest Innovation et l'Anils

Le guide de culture tournesol 2019

Terres Inovia publie son nouveau guide de culture tournesol. Outil précieux pour les agriculteurs et les techniciens, ce guide met à jour les conseils et l'expertise de Terres Inovia pour chaque étape de la culture du tournesol.

Organisé en 11 chapitres, ce guide actualisé permet de tout savoir sur la conduite de la culture du tournesol : du choix des variétés à la récolte et conservation, en passant par l'implantation, l'irrigation, la fertilisation et le désherbage. L'occasion aussi de mettre à jour les conseils pour lutter contre les ravageurs et les maladies qui touchent le tournesol. Dans cette nouvelle édition, on retrouve aussi les chapitres dédiés au couvert végétal avant tournesol et à la double culture en dérobé, et pour terminer les grands rendez-vous de la culture.

Le guide est accessible dans son intégralité en version PDF, dans la rubrique Publications / Guides de culture : http://www.terresinovia.fr/publications/guides-de-culture/guide-de-culture-tournesol-2019/ . Il peut également être commandé en version papier en ligne ou par téléphone au 01 30 79 95 40.

Tarif : gratuit pour 1 guide, frais de port à partir de 2.

Ceux qui veulent approfondir la culture du tournesol peuvent visiter à tout moment la rubrique tournesol en ligne sur www.terresinovia.fr.

Étude Imperial College sur les biocarburants

Une étude, commandée par Terres Univia à LCAworks, fournit une évaluation de l’expansion des principales cultures valorisées en biodiesel (soja, palmier à huile et colza) de 1990 à aujourd’hui. Elle vise à éclairer les discussions actuelles sur les biocarburants présentant un risque élevé d’ILUC (Changement d'affectation des sols indirect). Ceux-ci sont définis dans la révision de la directive sur l’énergie renouvelable (RED 2) comme des biocarburants issus de biomasses produites à partir de cultures vivrières ou fourragères pour lesquelles on observe une expansion importante des surfaces de production sur des terres riches en carbone.

Alors que les valorisations du soja et du palme en biodiesel semblent induire une déforestation et/ou une conversion des terres et donc des émissions de CO2, il n’apparaît aucune corrélation entre l’expansion des cultures d’oléagineux et la dynamique forestière, exception faite du Canada qui montre une légère perte de forêts.


Pour en savoir plus, consultez l'étude complète ou son résumé.

Le petit guide pratique Maladies & ravageurs du lin oléagineux 2019

Terres Inovia publie son nouveau petit guide pratique Maladies & ravageurs du lin oléagineux. Outil précieux pour les agriculteurs, il permet de reconnaître insectes et maladies de la culture et donne les clés pour protéger la culture. Organisé en 12 fiches pédagogiques, ce guide précise la nuisibilité, la période d'observation privilégiée, les principaux éléments de surveillance et de lutte et le cycle biologique des maladies et des ravageurs qui affectent le lin oléagineux d'hiver et de printemps.

Le guide Maladies & ravageurs du lin oléagineux (Réf. 470 - 23 pages - 10 €) peut être commandé en ligne :  

http://www.terresinovia.fr/publications/editions-payantes/petits-guides-pratiques/

L'expertise de l'ITERG confirmée

L'ITERG a obtenu le renouvellement de l'agrément du Conseil Oléicole International (COI) pour la période du 1er décembre 2018 au 30 novembre 2019 sur les analyses physico-chimiques et sensorielles des huiles d'olive.
Les listes des laboratoires agréés sont disponibles sur le site du COI.

Renouvellement de l’accréditation COFRAC de l’ITERG

Au cours du premier semestre 2018, l’ITERG a préparé la transition vers la version 2017 de la norme NF EN ISO/IEC 17025.

Cette transition s’est opérée en mode projet dont les grandes étapes ont été la lecture pas à pas de la norme avec identification des écarts entre les dispositions en place à l’ITERG et les exigences du référentiel suivi de l’élaboration du plan d’action et sa mise en œuvre comprenant la formation des Responsables et suppléants de plan qualité, des auditeurs internes et des chargés d’affaire à la nouvelle version de la norme.

La bonne conduite de ce projet a été validée au cours de l’évaluation COFRAC des 15 et 16 octobre 2018 au cours de laquelle les évaluateurs avaient conclu à un Avis favorable au renouvellement de l’accréditation selon la norme NF EN IS/IECI 17025 : 2017.

Le COFRAC a prononcé le renouvellement de l’accréditation selon la norme NF EN ISO/IEC 17025 :2017 pour une période de 5 ans du 1er janvier 2019 au 31 décembre 2023.

H2020 PANACEA : parution de la première newsletter

La première newsletter consacrée à PANACEA vient de sortir. Ce projet européen, qui a démarré en 2017 et doit durer trois ans, vise à développer de nouvelles cultures non alimentaires en Europe. Terres Univia y participe, comme quinze autres structures européennes, dont Arvalis, l’ACTA et Arkema du côté de l’hexagone.
La newsletter est téméchargeable sur le site dédié au projet (PDF en anglais, 7 Mo).