Open Access

Figure 3.

thumbnail

Download original image

Rupture de la tolérance dans le foie stéatosique. Les lipides stockés par le foie stéatosique sont à l’origine d’une rupture de la tolérance hépatique. Ceci est associée à des cellules de Kupffer chargées en lipides et ayant un profil pro-inflammatoire. Les hépatocytes stéatosiques diminuent le nombre de lymphocytes NKT et les NKT présentes ont un profil pro-inflammatoire et sont donc activateurs de la réponse inflammatoire. On a également un nombre diminué de lymphocytes Treg qui ne peuvent plus exercer leur rôle inhibiteur sur l’activation immunitaire. De plus, le foie stéatosique à une capacité à recruter des lymphocytes augmentée. Ce cumul de dérégulations immunitaires au niveau du foie stéatosique concourt au développement de la NASH.

Les statistiques affichées correspondent au cumul d'une part des vues des résumés de l'article et d'autre part des vues et téléchargements de l'article plein-texte (PDF, Full-HTML, ePub... selon les formats disponibles) sur la platefome Vision4Press.

Les statistiques sont disponibles avec un délai de 48 à 96 heures et sont mises à jour quotidiennement en semaine.

Le chargement des statistiques peut être long.