Open Access

Figure 2.

thumbnail

Download original image

Distribution des populations cellulaires dans le foie humain. Environ 50 % des cellules non hépatocytaires sont des cellules de l’immunité. On observe une proportion de cellules impliquées dans l’immunité innée élevée : 20 % des cellules non hépatocytaires sont des macrophages (cellules de Kupffer) et les cellules NK représentent jusqu’à 30 % du pool lymphocytaire. Les lymphocytes NKT, immuno-régulateurs peuvent créer soit un environnement tolérogène soit participer à l’immunité contre les pathogènes et représentent 26 % des lymphocytes hépatiques, contrairement au sang où ils ne représentent que 2 %. Le foie contient, comme tous les organes, des lymphocytes B, des lymphocytes αβ-T CD4+ et CD8+ mais ces populations représentent un pourcentage 2 fois moins grand que dans le sang. Les lymphocytes γδ-T qui présentent des caractéristiques de cellules de l’immunité innée et adaptative sont à l’inverse 2 à 3 fois plus nombreux.

Les statistiques affichées correspondent au cumul d'une part des vues des résumés de l'article et d'autre part des vues et téléchargements de l'article plein-texte (PDF, Full-HTML, ePub... selon les formats disponibles) sur la platefome Vision4Press.

Les statistiques sont disponibles avec un délai de 48 à 96 heures et sont mises à jour quotidiennement en semaine.

Le chargement des statistiques peut être long.