Open Access

Figure 1.

thumbnail

Download original image

De la stéatose à la NASH. Les lésions hépatiques observées au cours de l’obésité s’étendent de la stéatose isolée à la stéatohépatite (NASH) puis à la fibrose, la cirrhose et au cancer du foie. La stéatose est caractérisée par une accumulation de gouttelettes lipidiques dans le cytoplasme des hépatocytes et la stéatohépatite par l’apparition d’infiltrats inflammatoires. La fibrose représente le tissu cicatriciel. Les dérégulations métaboliques qui mènent à l’accumulation de lipides au niveau des hépatocytes vont toucher toutes les étapes du métabolisme lipidique : une captation excessive des acides gras libres produits par la lipolyse au niveau du tissu adipeux, une accumulation de triglycérides, une augmentation de la lipogenèse hépatique, une diminution de la ß-oxydation et une diminution de la sécrétion des VLDL. La transition vers la NASH s’accompagne de l’activation de cellules immunitaires présentent dans le foie qui vont produire des cytokines et des chimiokines

Les statistiques affichées correspondent au cumul d'une part des vues des résumés de l'article et d'autre part des vues et téléchargements de l'article plein-texte (PDF, Full-HTML, ePub... selon les formats disponibles) sur la platefome Vision4Press.

Les statistiques sont disponibles avec un délai de 48 à 96 heures et sont mises à jour quotidiennement en semaine.

Le chargement des statistiques peut être long.