Open Access
Issue
OCL
Volume 18, Number 6, Novembre-Décembre 2011
Structures des lipides dans les aliments et impacts nutritionnels
Page(s) 363 - 364
Section Dossier
DOI https://doi.org/10.1051/ocl.2011.0418
Published online 15 November 2011

© John Libbey Eurotext 2011

Le Fonds français pour l’alimentation et la santé (FFAS) est un fonds de dotation créé en mai 2011 par l’ANIA (Association nationale des industries alimentaires) et l’IFN (Institut français pour la nutrition, dont il a repris les activités), pour remplir une mission d’intérêt général. Il a l’ambition de jouer un rôle de promotion de la santé au travers d’une alimentation saine et source de plaisir. Il organise pour cela ses missions autour de trois pôles.

Le pôle débat a pour mission de poser les enjeux du débat, de conduire une réflexion scientifique prospective, d’expérimenter des formes nouvelles de débat public, de publier des avis et synthèses sur des sujets d’alimentation santé et de mettre en œuvre des actions publiques de tous ordres (colloques, conférences, etc.), afin de nourrir le débat science/société et de construire une communication reposant plus sur les faits scientifiques établis que sur l’émotion.

Depuis la création du Fonds, le pôle débat a engagé un cycle de conférence scientifiques avec des conférences sur les thèmes suivants : « La controverse scientifique », « Le niveau de preuve en nutrition » (conférences présentées dans ce numéro), et « Les recommandations nutritionnelles en Europe ». D’autre part, il a organisé, le 6 octobre 2011, le premier colloque français sur l’origine développementale de la santé intitulé « Déterminants précoces de la santé future de l’enfant : alimentation et épigénétique ». Chaque conférence est retransmise dans son intégralité sur le site internet du Fonds, rubrique événements passés, afin de permettre au plus grand nombre d’y avoir accès.

Le pôle action a pour mission d’expérimenter des actions de prévention et de déployer à l’échelle du pays celles qui se révèlent être les plus efficaces, en cohérence avec les plans gouvernementaux comme le Programme national pour l’alimentation (PNA) ou le Programme national nutrition santé (PNNS).

En 2012, le Fonds français pour l’alimentation et la santé financera une ou plusieurs actions d’envergure nationale et proposera un soutien méthodologique pour le développement et l’évaluation d’actions de prévention de terrain ayant une échelle spatiale plus réduite.

Le pôle recherche a pour mission de réunir des fonds nécessaires au développement de la recherche sur les relations entre alimentation et santé, et en particulier sur les comportements alimentaires et leurs déterminants.

Un premier appel à projets doté à hauteur de 1,8 millions d’euros a été lancé le 21 juin 2011 dans les domaines de la recherche et de l’action. La thématique « actions alimentation santé », fortement dotée (1 200 000 €), concerne des études de grande envergure évaluant, dans la vie réelle et selon les critères de la recherche, des stratégies d’intervention visant à promouvoir les conditions d’une alimentation favorable au bien-être et à la santé. L’objectif est de soutenir la conception, l’élaboration, la mise en œuvre à titre expérimental et l’évaluation, d’interventions innovantes visant à promouvoir une alimentation favorable à la santé au sein de la population générale ou de publics ciblés. Les deux autres thématiques portent sur des aspects méthodologiques ou mécanistiques de recherche et d’action plus spécifiques : mise en œuvre et évaluation de systèmes de guidage, d’information nutritionnelle ou de conseils de consommation sur les produits, dans les lieux de vente ou dans le cadre de la restauration collective et commerciale – compréhension des mécanismes du plaisir alimentaire et de ses méthodes d’études. Pour cet appel à projets clos depuis le 17 octobre, le Fonds a reçu 30 projets de qualité. Après une première sélection sur la base d’une expertise internationale, les porteurs de projets seront auditionnés par un jury pluridisciplinaire. Les projets retenus seront présentés au public le 26 janvier 2012 lors d’une conférence.

Pour l’année 2012, le pôle recherche prévoit notamment de diversifier les méthodes d’allocation des ressources en poursuivant les appels à projets, et en développant, par exemple, les bourses de recherche et bourses de thèse, les prix, ou le financement à long terme de programmes de recherche choisis par le Fonds.

L’ensemble de ces missions et les orientations pour l’année 2012 ont été élaborées en concertation avec toutes les parties prenantes : chercheurs, pouvoirs publics, institutions, entreprises. En effet, le Fonds français pour l’alimentation et la santé se veut un lieu d’échange et de mutualisation des forces, des connaissances et expertises. Il a vocation à établir un partenariat durable au service de la santé publique entre le monde scientifique et les acteurs économiques et a pour cela construit toutes ses instances sur un strict principe de parité.

Au-delà des pôles opérationnels, un Conseil scientifique composé de personnalités indépendantes donne les orientations scientifiques concernant les actions à mener, et garantit l’impartialité des décisions proposées au Conseil d’administration présidé par le Pr Martine Laville, professeur des universités et praticien hospitalier au CHU Lyon-Sud. Enfin, des groupes de travail regroupant des acteurs économiques et scientifiques assistent les pôles dans leurs missions (figure 1).

thumbnail Figure 1.

Organisation du Fonds français pour l’alimentation et la santé

L’une des forces du Fonds est de réunir les personnes qui, par leur activité quotidienne ou leurs centres d’intérêt, ont à cœur d’agir, de réfléchir ou de croiser leurs regards sur la relation entre alimentation et santé : nutritionnistes, cliniciens, biologistes, sociologues, historiens, économistes et industriels de l’alimentation… Si vous souhaitez rejoindre cette communauté d’acteurs pour vous impliquer dans les activités du Fonds et participer à son développement, vous pouvez adhérer à l’Association des amis du Fonds français pour l’alimentation et la santé (les entreprises donatrices au Fonds sont membres de droit de cette association). En tant que fonds de dotation, le Fonds français pour l’alimentation et la santé ne peut pas avoir de membres. Ses différents acteurs sont donc regroupés dans l’Association des amis. C’est au sein de cette association que le Fonds recrute les personnes compétentes pour constituer ou étoffer un groupe de travail et ce sont les membres de l’association qui proposent de nouveaux représentants lorsque les membres des instances décisionnelles du Fonds arrivent en fin de mandat.

Programme des conférences, rencontres du pôle débat, appels à projets, revues bibliographiques, actualités en nutrition. Retrouvez toute l’actualité du Fonds et du monde de la nutrition sur le site internet www.alimentation-sante.org ou en vous inscrivant à la newsletter du Fonds à l’adresse suivante : contact@alimentation-sante.org.

Pour citer cet article : Bellin C. Fonds franc¸ais pour l’alimentation et la santé. OCL 2011 ; 18(6) : 363–364. doi : 10.1051/ocl.2011.0418

Liste des figures

thumbnail Figure 1.

Organisation du Fonds français pour l’alimentation et la santé

Dans le texte

Current usage metrics show cumulative count of Article Views (full-text article views including HTML views, PDF and ePub downloads, according to the available data) and Abstracts Views on Vision4Press platform.

Data correspond to usage on the plateform after 2015. The current usage metrics is available 48-96 hours after online publication and is updated daily on week days.

Initial download of the metrics may take a while.