Open Access
Issue
OCL
Volume 24, Number 2, March–April 2017
Article Number N201
Number of page(s) 3
DOI https://doi.org/10.1051/ocl/2017018
Published online 03 May 2017

Symposium

“Sunflower and Climate Change Symposium”, Toulouse, France, February 2018

INRA and Terres Inovia are organizing as a part of the SUNRISE project (SUNflower Resources to Improve Yield Stability in a changing Environment) and in collaboration with ISA, Promosol and the International Consortium of Sunflower Genomic Resources (ICSG), a symposium on the theme of “Sunflower and climate change”. It will take place on 5–6 February 2018 at the Hôtel-Dieu Saint-Jacques in Toulouse, France.

Hommage

Décès de Xavier Beulin

Le conseil d'administration de Terres Univia tient à saluer la mémoire de Xavier Beulin, administrateur de Terres Univia, président d'Avril gestion, ancien président du Cetiom et de la Fop. Pleinement engagé pour la filière, Xavier Beulin a porté une vision économique de l'agriculture, organisée de l'amont à l'aval et porteuse de valeurs ajoutées partagées. Homme de conviction et de dialogue, la parole de Xavier Beulin était écoutée et respectée par tous. « Nous perdons un ami, un responsable dévoué, un paysan visionnaire qui laisse un grand vide pour notre filière », a déclaré le président Antoine Henrion.

Nous adressons nos sincères condoléances à son épouse Laurence, ses enfants, ainsi qu'à toute sa famille.

Actualisation des repères du PNNS

Mangez plus de légumineuses, et d'huiles ou de margarines riches en ALA (oméga 3)

Le 24 janvier 2017, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) a présenté ses travaux sur l'actualisation des repères du PNNS, « Actualisation des repères du PNNS : révision des repères de consommations alimentaires ».

L'une des principales nouveautés est l'élaboration de repère de consommation tout en tenant compte de la présence de certains contaminants chimiques dans l'alimentation.

Les grands gagnants de cette réévaluation sont les légumineuses, qui sortent du groupe des féculents pour un nouveau groupe « légumineuses » du fait de leurs richesses en fibres et en protéines par rapport aux autres aliments du groupe féculents. Il est recommandé d'augmenter « considérablement » sa consommation, et ce plusieurs fois par semaine.

Cette actualisation implique aussi d'autres évolutions de recommandations comme favoriser la consommation d'huiles végétales riches en acide alphalinolénique (colza, noix par exemple). L'Anses recommande de diminuer la consommation d'huiles végétales et de margarines pauvres en ALA. Or, plus de la moitié des margarines que l'on retrouve sur le marché sont sources de ou riches en oméga 3 (ALA), d'après le rapport OQALI sur les margarines 2013.

Recherche

L'ITERG engagé dans le projet Elastoil

L'industrie de transformation du caoutchouc contribue à la fabrication de pièces techniques répondants à des cahiers des charges extrêmement complexes. Les formulations d'élastomères font intervenir une multitude de composants possédant des fonctions très spécifiques sur les propriétés du matériau final. Parmi les composants d'une formulation de caoutchouc, les plastifiants (ou huiles de dilution) représentent une part importante du mélange total avec des taux d'incorporation pouvant atteindre 30 % en poids.

Cependant, depuis 2010, cette industrie est touchée de plein fouet par des mesures législatives visant à interdire l'utilisation d'huiles de dilution présentant des taux supérieurs à 3 % en composés aromatiques polycycliques. Une forte dynamique de substitution des huiles minérales non réglementaires a été entamée par les industriels du secteur afin de lever ces verrous législatifs. Parmi les solutions envisagées, l'emploi d'huiles de dilution renouvelables et non toxiques constitue une alternative prometteuse.

Le projet Elastoil (BIP-Ademe 2015) se déroulera sur trois ans. En se basant sur les caractéristiques des huiles minérales actuellement utilisées par la société EMAC, une large gamme d'huiles de dilution sera développée à l'échelle laboratoire. Les objectifs et finalités du projet Elastoil sont donc multiples :

  • remplacer les huiles de dilution naphténiques hydrogénées et aromatiques par des huiles de dilution issues des corps gras ;

  • améliorer sensiblement les propriétés des matériaux formulés à l'aide de ces nouveaux additifs ;

  • étudier la viabilité technico-économique des huiles de dilution développées à partir de productions pilote et semi-industrielle ;

  • analyser les aspects environnementaux de la production et de l'utilisation potentielle des huiles de dilution les plus performantes.

Dans le but de minimiser le coût de production des nouvelles huiles de dilution bio-sourcées, le projet Elastoil envisage d'utiliser, en partie, des matières premières secondaire de recyclage issues de l'huilerie européenne telles que les HFU (300–800 €/tonne) insuffisamment valorisés dans des applications industrielles en accord avec le texte de l'AAP BIP 2015.

Une étude fine des relations structure–propriété permettra ainsi de sélectionner les huiles de dilution renouvelables les plus adaptées à l'application visée. Suite à cette phase de recherche, des productions à l'échelle pilote seront ensuite menées à bien dans le but de valider les observations établies lors des études au laboratoire.

Dans une logique de transfert industriel, des productions à l'échelle semi-industrielle seront ensuite conduites par l'ITERG (utilisation de la plateforme semi-industrielle CEDOP).

Le consortium est constitué de trois entités : la société EMAC (Mauléon-Licharre, 64), le LCPO et l'ITERG.

Soja français certifié

Objectif 250 000 hectares en 2025

Avec des surfaces multipliées par trois en trois ans, la culture du soja en France connaît un véritable essor. Dynamisme et engagement sont les maîtres mots de la filière soja français. Aujourd'hui, ce sont près de 140 000 hectares de soja qui sont cultivés en France permettant de produire près de 350 000 tonnes de graines. Pour poursuivre cette dynamique, la filière se structure autour d'engagements clés et se fixe un objectif ambitieux : cap sur les 250 000 hectares en 2025 ! Avec des atouts indéniables, le soja français a véritablement sa carte à jouer.

Sur un marché mondial dominé par les États-Unis et l'Amérique latine, le soja français a de nombreux atouts pour se démarquer : il est issu d'une filière non OGM, durable et locale. Pour cultiver cette spécificité et pérenniser la production française de soja, la filière s'organise et prend des engagements pour faire du soja français une référence sur le marché. Première étape, en janvier 2016 avec la création d'un groupe de travail qui réunit producteurs, collecteurs, transformateurs et industriels au sein de Terres Univia. L'objectif ? Structurer de manière pérenne la filière soja sur le territoire français de la semence au produit soja vendu, tout en sécurisant ses capacités de production en amont comme en aval et en répondant aux demandes croissantes de qualité, de traçabilité et de durabilité. Collectivement, la filière a élaboré une charte qualité qui repose sur quatre engagements clés :

  • une origine France certifiée ;

  • une culture et des produits non OGM ;

  • une traçabilité garantie ;

  • des critères de durabilité.

Absorbant deux tiers de la production de soja français, la filière alimentation animale a des besoins plus importants. Actuellement, ce sont encore 500 000 tonnes de tourteau de soja non OGM qui sont importés pour satisfaire les besoins de la filière. Avec les 250 000 hectares à l'horizon 2025, un soja origine France, non OGM, local et durable pourra être substitué à ce soja d'importation. Pour les filières animales, la démarche Filière Soja de France est aussi une opportunité de montée en gamme de la production nationale pour reconquérir une partie du marché intérieur. L'objectif est d'associer une zone de production avec une filière utilisatrice dans une démarche locale et territoriale. En ce qui concerne l'alimentation humaine, la démarche Filière Soja de France est l'occasion de multiplier les utilisations de soja pour assurer l'approvisionnement et investir dans la recherche et développement. Actuellement, un tiers du soja français est destiné à l'alimentation humaine. Une consommation qui peut être boostée en travaillant le goût et la variété des produits proposés aux consommateurs.

Élaborée par le groupe de travail interprofessionnel Soja, la charte qualité repose sur les grands enjeux et objectifs identifiés par les différents acteurs de la filière et est applicable aux étapes de production de graines, de collecte et première utilisation ou transformation des graines de soja. Pendant la campagne 2017, Terres Univia accompagnera différents opérateurs pour tester cette charte sur le terrain. Avec une signature de la charte et de son cahier des charges prévue pour l'automne, l'objectif est de la rendre opérationnelle dès la campagne 2018 avec une certification officielle. À terme, la démarche Filière Soja de France souhaite également valoriser cet engagement collectif à travers un label comme gage de qualité pour les consommateurs.

Publications

Des territoires vivants pour transformer le monde

Comment les territoires ruraux peuvent-ils contribuer, localement comme globalement, à l'atteinte des objectifs de développement durable ? C'est cette question que l'ouvrage Des territoires vivants pour transformer le monde se propose d'explorer. Il met notamment l'accent sur les interactions entre acteurs, échelles et dispositifs, tant à l'échelle locale que dans la perspective globale des objectifs du développement durable. Il s'appuie pour cela sur l'expérience et les points de vue de plus de 150 chercheurs et experts du Cirad, de l'AFD et de leurs partenaires.

Des territoires vivants pour transformer le monde

P. Caron, E. Valette, T. Wassenaar, G. Coppens d'Eeckenbrugge, V. Papazian, éd. Scientifiques Ed. Quae, 2017

Guide de culture tournesol 2017

Retrouvez tous les conseils et l'expertise de Terres Inovia pour réussir votre culture de tournesol dans le nouveau guide de culture tournesol 2017, disponible à la commande ou en ligne au format PDF (32 pages, 1,4 Mo, téléchargeable en version complète ou par chapitres). Sur le site Internet de Terres Inovia (www.terresinovia.fr/publications/guides-de-culture/guide-de-culture-tournesol-2017).

Guide de culture lin oléagineux 2017

Terres Inovia publie son nouveau guide de culture lin oléagineux, culture de diversification qui peut être introduite dans une large gamme d'assolements. Outil précieux pour les agriculteurs et les techniciens, ce guide apporte conseils et expertises à chaque étape de la culture du lin oléagineux.

Pour la première fois, lin d'hiver et lin de printemps sont réunis dans un même guide de 24 pages. Treize chapitres permettent de tout savoir sur la conduite de la culture du lin oléagineux : atouts, variétés, implantation, fertilisation, désherbage, régulateurs, irrigation, récolte et gestion des résidus. Tout au long des chapitres, le guide distingue entre lin d'hiver et lin de printemps pour présenter toutes les spécificités de la culture. On trouve ainsi un chapitre dédié à la culture intermédiaire avant lin de printemps. Il permet aussi de faire le point sur les maladies et les ravageurs. Pour terminer, on retrouve les grands rendez-vous de la culture.

Le guide est accessible dans son intégralité en version PDF, dans la rubrique Publications / Guides de culture sur www.terresinovia.fr. Il peut également être commandé en ligne ou par téléphone au 01 30 79 95 40.

Formation ITERG

Panorama des huiles végétales

L'Iterg organise une nouvelle formation sur une journée proposant une vue d'ensemble sur la pluralité des huiles végétales :

  • Quelles sont leurs différentes origines ?

  • Les technologies d'obtention et de purification mises en œuvre pour rendre les huiles conformes à un marché : alimentaire, cosmétique… ?

  • Comment cette diversité se traduit-elle au niveau de leur composition ?

  • Quelles sont les propriétés physicochimiques communes qui influent sur leur stabilité dans le temps… ?

En une journée vous disposerez des notions indispensables pour évoluer dans l'étendue des applications qu'offrent les huiles végétales.

Prochaine session : mardi 13 juin 2017 à Pessac (33).

Voir le programme détaillé.

Contact : s.lacour@iterg.com

Citation de l'article : Duflot V. 2017. Actualités. OCL 24(2): N201.


© V. Duflot, published by EDP Sciences, 2017

Licence Creative Commons
This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/4.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Current usage metrics show cumulative count of Article Views (full-text article views including HTML views, PDF and ePub downloads, according to the available data) and Abstracts Views on Vision4Press platform.

Data correspond to usage on the plateform after 2015. The current usage metrics is available 48-96 hours after online publication and is updated daily on week days.

Initial download of the metrics may take a while.