Open Access
Foreword
Issue
OCL
Volume 22, Number 5, September-October 2015
Article Number D501
Number of page(s) 2
Section Dossier: Local soybean supply chain / Approvisionnement local en soja
DOI https://doi.org/10.1051/ocl/2015049
Published online 18 September 2015

Une chose est certaine, les lignes ont beaucoup bougé depuis 2 à 3 ans sur la scène européenne du soja.

Du côté des chiffres de mise en culture tout d’abord, avec un regain spectaculaire des surfaces en 2014 dans l’Union européenne (+50 % depuis 2013), confirmé en 2015 avec, en tête, la France, l’Italie et la Roumanie. Le contexte de marché international, où l’on a observé à partir de 2012, une hausse importante des prix des tourteaux de soja et de la prime à consentir pour se fournir en soja non OGM, n’y est pas pour rien. S’y ajoute évidemment le verdissement relatif de la nouvelle PAC, pleinement en application en 2015, avec ses séries de mesures favorisant la diversification et les légumineuses. Si l’on se tourne maintenant vers la demande européenne en soja, l’évolution n’est pas à rechercher du côté des volumes en jeu. Le soja reste un ingrédient majeur et difficilement contournable en alimentation des animaux (Nicolas Martin, dans le panorama introductif de ce dossier, nous le confirmera). Quant à l’alimentation humaine, malgré une croissance vigoureuse à deux chiffres du secteur des soyfooods et les perspectives de la nouvelle transition alimentaire, elle ne pèse pour l’instant pas lourd (bien moins de 10 % de la consommation de l’Union européenne). Ce qui change, au-delà des augmentations de surfaces et d’un cadre réglementaire plus propice, c’est qu’en France comme dans plusieurs pays européens, émerge l’idée qu’un approvisionnement en soja local est possible, réaliste, et pourrait répondre aux attentes des citoyens en termes de garantie non-OGM et d’origine, tout en offrant de nouvelles perspectives aux agriculteurs. Et l’idée ne vise pas seulement les filières de l’alimentation humaine qui se sont engagées avec succès dans cette voie à partir des années 2000, ou quelques filières animales de qualité, très spécifiques, dans un passé plus récent. Elle entraîne aussi des poids lourds de la grande distribution dans une logique de responsabilité sociale d’entreprise (les articles de nos collègues germaniques l’illustreront particulièrement bien).

C’est ainsi que l’on observe à travers l’Union européenne une multiplication d’initiatives en faveur des filières de production de soja local, à destination notamment de l’alimentation animale, dont nous avons souhaité nous faire l’écho dans ce dossier spécial.

Dans un premier papier, Nicolas Martin dressera un panorama de l’approvisionnement de l’alimentation animale européenne en protéines végétales et nous expliquera en quoi le soja est en quelque sorte le candidat idéal à un développement du sourcing européen.

Nous illustrerons ensuite comment une région française, ici la région Midi-Pyrénées, peut se saisir pleinement de la question de l’autonomie protéique de son élevage en accompagnant un ensemble cohérent d’actions de R&D depuis l’écophysiologie jusqu’à l’analyse économique de projets d’implantation d’unités de trituration de la graine de soja ; l’innovation et les approches multi-acteurs s’inscrivant au cœur du dispositif. Pierre Maury et al. nous livreront ainsi les premiers enseignements de la recherche du pôle toulousain consacrée au comportement éco-physiologique de la plante de soja en semis précoce, avec en toile de fond les préoccupations d’économie de la ressource en eau. Monique Berger et al. complèteront cette approche recherche avec un volet qualité de la graine consacré à l’acquisition de connaissances ou/et outils préalables à tout effort de sélection variétale visant la réduction en facteurs antitrypsiques. Pierre Jouffret et al. nous feront pénétrer au cœur des exploitations, en mettant en évidence, selon une approche multi-critères, les atouts environnementaux et économiques de la culture du soja en fonction de divers contextes. Alain Quinsac et al. illustreront la démarche d’analyse territoriale entreprise en Midi-Pyrénées et nous montreront que la structuration de filières autour d’unités de trituration régionales est non seulement nécessaire mais qu’elle peut avoir un sens économique. Enfin, l’article de Patricia Lecadre et al. achèvera le parcours filière franco-français. Il analysera l’intérêt économique pour les fabricants d’aliments d’un tourteau de soja local partiellement deshuilé, tel qu’il serait produit dans des unités régionales de trituration, et suggérera qu’il y a bel et bien une place possible pour ce nouveau produit.

En dernière partie du dossier, nous élargirons nos horizons aux dynamiques en marche dans l’espace européen. Jurgen Recknagel nous rapportera, avec force exemples, les succès de filières contractuelles soja mises en place en alimentation humaine et plus récemment en alimentation animale, au fur et à mesure du déploiement de la culture du soja en Allemagne. Cet article fera aussi particulièrement ressortir les segmentations inévitables, liées aux enjeux de prix et de volume, qui se dessinent entre productions de qualité sous label régional et demandes de soja local, au sens européen et non-OGM du terme, portées par la grande distribution. Pour terminer, Matthias Krön et al. nous feront partager la vision de l’association Soja Danube dont l’objet est de promouvoir et organiser la production de soja et de produits au soja certifiés non-OGM, d’origine européenne (notamment à partir de pays du Centre et de l’Est de notre continent) et meilleurs pour l’environnement que l’existant. Label, marque, outil de lobbying, portage de projets de coopération, les ambitions portées par Soja Danube sont grandes, diversifiées, porteuses d’espoir et, à coup sûr, impactantes à l’échelle européenne.

Si ce dossier est loin de refléter exhaustivement l’ensemble des initiatives visant à améliorer l’approvisionnement en soja local en France et en Europe, nous espérons qu’il vous convaincra qu’une dynamique sérieuse semble s’être mise en marche avec de nombreux défis à la clef. ...Et vous donnons rendez-vous ici même, dans OCL, pour d’autres articles rapportant les avancées techniques et scientifiques qui seront obtenues sous peu par la communauté soja européenne.

Bonne lecture !


© F. Labalette, published by EDP Sciences, 2015

Licence Creative Commons
This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/4.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Current usage metrics show cumulative count of Article Views (full-text article views including HTML views, PDF and ePub downloads, according to the available data) and Abstracts Views on Vision4Press platform.

Data correspond to usage on the plateform after 2015. The current usage metrics is available 48-96 hours after online publication and is updated daily on week days.

Initial download of the metrics may take a while.