Open Access
Publication ahead of print
Journal
OCL
Section Bees and Oil- and protein-crops / Abeilles et oléoprotéagineux
DOI https://doi.org/10.1051/ocl/2017039
Published online 11 October 2017

© J.-C. Conjeaud and R. Filiol, Published by EDP Sciences, 2017

Licence Creative Commons
This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/4.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

La pollinisation est l'un des facteurs déterminant de la réussite de nombreuses productions agricoles (Klein et al., 2007), et particulièrement en multiplication de semences oléagineuses (Steffan-dewenter, 2003). En effet, en production d'hybrides certifiés, le transfert du pollen de la lignée mâle fertile vers la lignée mâle stérile est assuré en grande partie par les abeilles domestiques. Dans ce contexte, la disponibilité et la qualité des colonies d'abeilles fournies par les apiculteurs sont des enjeux majeurs pour la filière des semences oléagineuses.

Créé en 2012 par l'Anamso1, l'UFS2 et le GNIS3, dans le cadre des actions techniques interprofessionnelles, et avec la participation de l'ITSAP4, Beewapi.com est un site internet novateur de mise en relation entre agriculteurs multiplicateurs de semences et apiculteurs. À la demande des différents acteurs, il a été conçu pour faciliter la recherche en colonies par le producteur, et la recherche de cultures à polliniser par l'apiculteur. C'est un lieu de rencontre, de professionnalisme et d'échange où la confidentialité est respectée.

1 Les apiculteurs et les producteurs sont à l'origine du projet

Depuis de nombreuses années, l'interprofession de la filière semences oléagineuses met en place et conduit des programmes d'expérimentation pour mieux cerner les problématiques liées à la pollinisation en multiplication d'hybrides de colza et de tournesol. En 2011, l'Anamso et l'ITSAP ont organisé le 1er colloque « Abeilles & Pollinisation ». Cet évènement est à l'origine des nombreux échanges entre les deux filières et de la création d'une véritable synergie en matière de besoins pour la pollinisation.

POLAPIS est le dernier projet en cours. Piloté par Bernard Vaissière (INRA Avignon) depuis 2014, il se fixe des objectifs fondamentaux comme la compréhension des mécanismes de pollinisation, mais aussi des objectifs appliqués afin de permettre une gestion raisonnée du cheptel par les apiculteurs offrant leurs services.

Ces nombreuses initiatives autour de la pollinisation ont permis à la filière des semences oléagineuses d'améliorer ses relations avec les apiculteurs et de développer une solide collaboration avec la filière apicole.

2 Beewapi : principe et fonctionnement (Fig. 1)

L'ambition de l'interprofession semences a donc été de mettre à disposition des deux filières concernées, à savoir les agriculteurs producteurs de semences d'une part, et les apiculteurs d'autre part, une plateforme de mise en relation directe et d'échange. L'objectif est que chaque demande de ruches émanant des producteurs soit couverte par une offre de qualité et que l'apiculteur connaisse précocement les besoins en ruches des agriculteurs pour préparer les colonies.

Si l'apiculteur est seul responsable de la bonne préparation de son rucher pollinisateur, c'est au multiplicateur de faire connaître ses besoins. L'objectif est de développer la complémentarité des deux métiers afin d'optimiser la pollinisation des cultures et de favoriser le développement de l'activité apicole. Dans ce cadre bien défini, chaque intervenant passant par la plateforme s'engage à respecter une charte de bonnes pratiques agricoles et apicoles (Conjeaud et al., 2008). Cette charte a été rédigée par l'ensemble des partenaires, puis validée et signée en présence du ministre de l'Agriculture de l'époque, Stéphane Le Foll. En complément, un cahier des charges précise les objectifs pour chacune des espèces à polliniser.

Simple de fonctionnement et convivial, beewapi.com favorise la prise de contact rapide et directe. L'accès à chaque espace personnel est protégé par un mot de passe, les échanges entre producteurs et apiculteurs sont donc confidentiels (Fig. 2).

thumbnail Fig. 1

Écran d'accueil du site beewapi.com.

thumbnail Fig. 2

Formulaire d'inscription d'apiculteurs.

2.1 Les agriculteurs multiplicateurs affichent leurs demandes

Les établissements semenciers ou les multiplicateurs renseignent directement leurs besoins en pollinisation sur beewapi.com, puis y publient leurs demandes en colonies d'abeilles.

2.2 Les apiculteurs proposent leurs services

Les apiculteurs sont dirigés sur une carte recensant l'ensemble des besoins des producteurs. Ils peuvent affiner leur recherche en précisant un code postal ou en pointant un lieu sur la carte. Les apiculteurs effectuent ensuite une sélection parmi les demandes de colonies et consultent leurs caractéristiques (culture, surface, nombre de ruches…) avant de proposer leurs services.

Dès qu'un apiculteur répond à une demande, l'agriculteur concerné est averti par e-mail. Ce dernier pourra ensuite étudier les propositions reçues et répondre favorablement à celle qui lui convient. Agriculteurs et apiculteurs peuvent ainsi échanger leurs coordonnées et engager la discussion en vue du service (Fig. 3, Tab. 1).

thumbnail Fig. 3

Localisation des propositions des chantiers de pollinisation.

Tableau 1

Exemple de tableau de bord permettant la gestion des offres.

2.3 Un contrat est proposé

Lorsque les deux parties sont entrées en contact pour finaliser leur partenariat, une proposition de contrat type prérempli, élaboré et validé par les différents partenaires, est également à disposition, en téléchargement sur le site.

2.4 Un accompagnement permanent

Les différentes informations publiées sont mises à jour en temps réel. Beewapi.com intègre également une aide complète consultable depuis l'espace personnel des inscrits. Une équipe est disponible si besoin pour répondre à toute question ou demande dans les meilleurs délais.

Au 1er juin 2017, le site compte près de 2000 inscrits, avec 1400 producteurs et plus de 450 apiculteurs. Lors de cette campagne, Beewapi a permis de combler un manque de 1250 colonies pour la pollinisation du tournesol. En effet, dans le contexte climatique particulier de ce printemps, au cours duquel les miellées n'ont pas été à la hauteur des espérances, les apiculteurs se sont en partie détournés de la pollinisation pour favoriser la production de miel en juillet, afin de rattraper les manques du printemps. Avec en parallèle une forte augmentation des surfaces, de nombreux producteurs se sont retrouvés sans colonies pour polliniser leurs tournesols semences.

3 L'organisation de journées d'ouverture de ruches renforce le partenariat entre les deux filières

Chaque année au moment des pollinisations, l'Anamso organise, en partenariat avec les Associations de développement apicole (ADA) locales, des journées d'ouverture de ruches au sein de différents établissements semenciers.

Ces réunions de terrain ont pour objectif d'améliorer la collaboration entre producteurs de semences et apiculteurs, par une meilleure connaissance du métier de chacun.

Les acteurs entament la journée en présentant leurs activités et les grandes lignes de leur filière respective.

Les ADA exposent les principaux chiffres du marché du miel, le fonctionnement de la ruche, l'organisation de la colonie, le calendrier des travaux apicoles au cours des saisons.

L'Anamso présente la filière des semences oléagineuses, les enjeux techniques et donc l'importance et la nécessité des insectes pollinisateurs en multiplication de semences hybrides.

Le dialogue construit autour des objectifs recherchés à la fois par le producteur et par l'apiculteur lors de la période de pollinisation permet une meilleure collaboration et renforce la synergie des deux métiers.

L'Anamso présente également au cours de ces journées les principaux résultats obtenus dans le cadre du projet POLAPIS.

Dans les années à venir, l'objectif est de développer la plateforme Beewapi afin que les autres filières de multiplication de semences puissent en bénéficier et l'utiliser. Outre le développement de l'outil et d'un service étendu à l'ensemble des productions de semences dépendantes de la pollinisation, les apiculteurs pourront également organiser leur campagne avec un seul et même outil, en fonction des dates prévisionnelles de floraison des différentes espèces, qui s'étalent tout au long de la saison apicole.

4 Les fondateurs du projet Beewapi

4.1 Association nationale des agriculteurs multiplicateurs de semences oléagineuses (Anamso)

L'Anamso est chargée de défendre les intérêts techniques et économiques de ses producteurs. Regroupant près de 3000 adhérents, elle étudie et propose aux pouvoirs publics toutes les mesures utiles intéressant leurs productions. Elle promeut et favorise également les progrès techniques dans les domaines qui lui sont propres.

4.2 Groupement national interprofessionnel des semences et plants

Le GNIS est une interprofession qui rassemble tous les acteurs du secteur semences et plants (entreprises de sélection, production de semences et plants, agriculteurs multiplicateurs, distributeurs, agriculteurs utilisateurs et transformateurs). C'est également l'organisme officiel mandaté par l'État pour le contrôle de la qualité et la certification des semences, au travers du SOC (Service officiel de contrôle et de certification), accrédité selon la norme EN 45011 ou ISO 65.

4.3 Union française des semenciers (UFS)

L'UFS est le syndicat professionnel des entreprises semencières. Elle réunit 135 entreprises de recherche, production et commercialisation de semences certifiées pour l'agriculture, les jardins et le paysage. Depuis des générations, les semenciers concourent, par le progrès végétal, à sécuriser la chaîne alimentaire et l'économie des filières de production, dans une démarche de développement durable.

4.4 Avec la participation de l'Institut technique et scientifique de l'apiculture et de la pollinisation (ITSAP)

L'institut de l'abeille a pour objectif de concourir au développement de l'apiculture à travers l'expérimentation, la recherche appliquée, l'assistance technique et économique, l'animation, la diffusion et la formation. Il fédère et accompagne les professionnels et les groupements de la filière apicole tout en mettant à leur service son expérience et ses compétences.

Références

  • Conjeaud JC, Glenisson JM, Pochet V, Allier F. 2008. Charte de bonnes pratiques agricoles et apicoles en pollinisation. (In the text)
  • Klein A-M., Vaissière BE, Cane JH, Steffan-Dewenter I, Cunningham SA, Kremen C, et al. 2007. Importance of pollinators in changing landscapes for world crops. Proc R Soc B 274: 303–313. [CrossRef] (In the text)
  • Steffan-dewenter I. 2003. Seed set of male-sterile and male-fertile oilseed rape (Brassica napus) in relation to pollinator density. Apidologie 34: 227–235. (In the text)

1

Anamso : Association nationale des agriculteurs multiplicateurs de semences oléagineuses.

2

UFS : Union française des semenciers.

3

GNIS : Groupement national interprofessionnel des semences et plants.

4

ITSAP : Institut technique et scientifique de l'apiculture et de la pollinisation.

Citation de l'article : Conjeaud J-C, Filiol R. 2017. BEEWAPI.com. OCL, DOI: 10.1051/ocl/2017039

Liste des tableaux

Tableau 1

Exemple de tableau de bord permettant la gestion des offres.

Liste des figures

thumbnail Fig. 1

Écran d'accueil du site beewapi.com.

Dans le texte
thumbnail Fig. 2

Formulaire d'inscription d'apiculteurs.

Dans le texte
thumbnail Fig. 3

Localisation des propositions des chantiers de pollinisation.

Dans le texte

Current usage metrics show cumulative count of Article Views (full-text article views including HTML views, PDF and ePub downloads, according to the available data) and Abstracts Views on Vision4Press platform.

Data correspond to usage on the plateform after 2015. The current usage metrics is available 48-96 hours after online publication and is updated daily on week days.

Initial download of the metrics may take a while.